Publicité

INFOX

Nouvelle coupure de 50000 FCFA : la BCEAO dément et apporte des clarifications

Depuis quelques jours, plusieurs infox circulent sur les réseaux sociaux faisant croire à la création d'un nouveau billet de 50.000 francs CFA. Dans un communiqué du 25 Avril, parvenu à notre rédaction, la banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) fait un démenti et des clarifications.

© LSi Africa
© LSi Africa

Communiqué de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest

La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) informe le public que des messages frauduleux qui lui sont imputés sont diffusés sur les réseaux sociaux tendant à faire croire à l’introduction imminente d'une nouvelle coupure de 50.000 F CFA.

La BCEAO dément formellement cette fausse information et précise qu’elle n’a apporté aucune modification à la gamme actuelle des billets de banque de son émission en circulation qui demeurent valides.

Elle invite par conséquent les populations à la plus grande vigilance et à ne se référer qu’aux seules voies de communication officielles usuelles de l’Institut d’émission.

A cet égard, elle rappelle que tous ses communiqués sont publiés sur son site internet, ainsi que dans la presse écrite et audiovisuelle.

La BCEAO se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre des auteurs et complices des actes et messages de nature à porter atteinte aux signes monétaires ayant cours légal dans les Etats membres de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA).

LSi Africa

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Nouvelle coupure de 50000 FCFA : la BCEAO dément et apporte des clarifications, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.