Les Rencontres Africa
Publicité

SOCIÉTÉ

Au Malawi, un "fils" de Salif Keita au service de la cause albinos

Dans le bruit et la fureur des trottoirs de Lilongwe, il est une voix et un visage qui font se retourner. Musicien des rues et albinos, Lazarus Chigwandali a décidé d'utiliser sa jeune notoriété pour défendre les siens, cibles de préjugés et de violences.

Crédit Photo: BBC
Crédit Photo: BBC

Lazarus Chigwandali.

Si ce n'était le teint blanc laiteux de sa peau, rien ne le prédestinait à sortir de l'anonymat. Né il y a trente-neuf ans à Dedza, une petite ville du centre du Malawi, Lazarus Chigwandali s'est tout jeune mis à jouer de la musique avec son frère Peter, lui aussi albinos.

Quand celui-ci meurt d'un cancer de la peau en 2006, Lazarus prend la route de la capitale Lilongwe. Il s'installe devant un "fast food" où il grattouille les cordes d'un banjo "fait maison" en échange de quelques pièces. Très vite, ses mélodies attirent l'oreille. Plus rythmées, plus énergiques que les autres, un mélange de rock et de country qui le distingue de tous ses voisins de rues. Et puis il y a sa voix haut perchée, si particulière.

La vidéo d'une de ses prestations tournée par un touriste a changé sa vie en tombant il y a un an entre les mains d'un producteur suédois installé à Londres, Johan Hugo. "Ce fut l'un des moments les plus extraordinaires et émouvants de ma vie", racontera le producteur. "Un de ces moments rares où vous êtes tellement surpris que vous ne pouvez que pleurer ou rire en secouant la tête..."

Intitulé "Stomp on the Devil" ("Piétiner le Diable"), le premier disque né de cette rencontre sort en septembre. Lazarus Chigwandali a voulu en faire un manifeste sur les difficultés des albinos en Afrique, ces Noirs à la peau blanche car dépigmentée.

Avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaite à l'article Au Malawi, un "fils" de Salif Keita au service de la cause albinos, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajouter votre commentaire il sera mise en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.