Publicité

GABON

Gabon : les raisons de l'arrestation de l'ancien directeur de cabinet de Ali Bongo

Brice Laccruche Alihanga, ancien directeur de cabinet du président gabonais Ali Bongo Ondimba, limogé du gouvernement lundi soir, a été interpellé mardi matin à son domicile, a annoncé son avocat, Jean-Paul Moumbembé.
Il a ajouté avoir rendu visite à son client dans les locaux de la Direction générale des recherches (DGR, renseignements généraux) où il est actuellement détenu.

 

 

© Présidence du Gabon
© Présidence du Gabon

Ali Bongo Ondimba et Brice Laccruche Alihanga

Limogé de son poste stratégique de directeur de cabinet du président le 7 novembre, M. Laccruche Alihanga avait vu plusieurs de ses proches, dont son frère cadet Grégory, être interpellés il y a environ deux semaines dans le cadre d'une opération anticorruption baptisée "Scorpion".

Des soupçons de corruption, de détournement de fonds publics et de blanchiment de capitaux pèsent contre eux. Treize personnes ont été placées sous mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville après une audition devant la Cour de justice spéciale (CJS).

M. Laccruche Alihanga serait au cœur de ce scandale qui aurait fait perdre plusieurs milliards de francs CFA à l'Etat gabonais.

Outre Brice Laccruche Alihanga, deux autres ministres limogés lundi soir du gouvernement ont été interpellés : Noël Mboumba, ex-ministre du Pétrole, et Tony Ondo Mba, ex-ministre de l'Energie et des Ressources hydrauliques. Les chefs d'accusation ne sont pas encore connus.

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Gabon : les raisons de l'arrestation de l'ancien directeur de cabinet d' Ali Bongo, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.