Publicité

CÔTE D'IVOIRE

Exclusif : Amadou Gon Coulibaly assène un premier coup à Hamed Bakayoko

L'union sacrée autour de Amadou Gon Coulibaly, candidat désigné par le RHDP pour la présidentielle d'Octobre 2020, est déjà mise à rude épreuve. Première victime : Hamed Bakayoko

Crédit Photo : LSI / Collage
Crédit Photo : LSI / Collage

Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko, une guerre froide derrière les sourires et accolades.

Le 12 Mars 2020, lors du Conseil politique du RHDP à l'Hôtel Ivoire à Abidjan, Amadou Gon Coulibaly avait été désigné candidat du parti pour l'élection présidentielle du 31 Octobre 2020. Sur la dizaine d'allocations ayant marqué cette rencontre, celle de Hamed Bakayoko, ministre d'état, chargé de la Défense nationale n'est pas passée  inaperçue. "Pour moi, après ADO, c’est Amadou Gon Coulibaly, c’est mon intime conviction", avait-il lâché. Mais depuis, l'eau a coulé sous le pont et le dauphin désigné, AGC, vient d'asséner un premier coup à Hamed Bakayoko, un emportiérage en règle. En janvier 2017, Amadou Gon Coulibaly avait déjà souhaité sortir Hambak du gouvernement. À l'époque, le Premier ministre voyait en lui un rival pour la présidentielle de 2020 .

Selon des informations exclusives de LSI AFRICA, au sein du directoire politique du RHDP et de la présidence de la république, Alassane Ouattara prépare un remaniement ministériel pour mettre en place l'équipe qui l'accompagnerait à la prochaine présidentielle au mois d'octobre prochain. Alors qu'il doit céder son fauteuil de premier ministre, Amadou Gon Coulibaly a barré au bic rouge le nom de Hamed Bakayoko comme son successeur. Le candidat du RHDP, s'est violemment opposé à la nomination de Hamed Bakayoko au poste de Premier ministre, préférant être remplacé à la primature par le secrétaire général du gouvernement, Patrick Atchi. Pour Amadou Gon Coulibaly, un présidentiable à la primature constituerait un gros handicap pour sa progression, et maintenir les "jeunes loups" comme Hamed Bakayoko à bonne distance serait pour lui, la meilleure stratégie.

Un ancien visiteur nocturne de AGC, aujourd'hui en poste dans une chancellerie occidentale analyse ce premier coup de griffe du "Lion" (surnom de Amadou Gon Coulibaly) : "Il ne faut se poser mille questions en ce moment en Côte d'ivoire. A qui profite l'exil forcé de Guillaume Soro ? A qui profite les ennuis judiciaires de Laurent Gbagbo et Blé Goudé à moins de huit mois de la présidentielle ? La réponse c'est AGC. Il déplace ses pions depuis le début du second quinquennat de ADO", a-t-il indiqué, sûr de sa théorie.  Après Marcel Amon-Tanoh, ancien ministre des affaires étrangères qui a jeté l'éponge cette semaine, le conflit à peine voilé, entre Hamed Bakayoko et Amadou Gon Coulibaly risque de mettre à mal le plan du président ivoirien Alassane Ouattara.

Amadou Gon Coulibaly, indique une source anonyme au sein du parti, " n'est pas le choix du RHDP, mais bien celui d'Alassane Ouattara". Le week-end du 5 Mars 2017, lors d'une série de manifestations à Korogho, en hommage au président ivoirien Alassane Ouattara, Amadou Gon Coulibaly avait lancé à Hamed Bakayoko : " je vous invite à vous rapprocher de Guillaume Soro pour que la paix règne dqns notre pays", fin de citation. Trois ans après cette déclaration, un membre du RHDP proche de Hamed Bakayoko a lâché la sulfateuse: " c'est peut-être le moment pour nous de suivre les conseils du premier ministre et d'aller voir Guillaume Soro ", ambiance !

De source digne de foi, le ministre d'Etat, ministre d la Défense nationale, Hamed Bakayoko devrait se voir proposer en guise de "lot de consolation", le ministère des affaires étrangères. 

Les mois qui nous séparent d'Octobre 2020 ne seront certainement pas un long fleuve tranquille sur les bords de la lagune Ebrié, tant les intérêts en jeu, les appetits des uns et des autres sont colossaux.

Adrien Meunier à Abidjan

Commentaires (4)

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Exclusif : Amadou Gon Coulibaly assène un premier coup à Hamed Bakayoko , ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Derniers commentaires

IB
Idrissa

Ce type au pouvoir représenterait un danger pour ADO même car il est suffisant et vindicatif un peu comme ADO lui-même.

AT
Amadou

J'estime personnellement que ce scénario n'arrangera pas AGC. Amon Tanoh pour justifié son acte par la trop suffisance du premier ministres, les frustrations que ADO lui même n'arrive pas a recadrer. D'autre par on a noté entre les lignes de l'intervention de L'abri Toikeusse ce même sentiment de suffisance du PM. Cet acte envers Hambak ne viendra que confirmer ce sentiment et favorisera a coup sûr une grande fracture au sein du RHDP. AGC a tout a y perdre.

AT
Amadou

J'estime personnellement que ce scénario n'arrangera pas AGC. Amon Tanoh pour justifié son acte par la trop suffisance du premier ministres, les frustrations que ADO lui même n'arrive pas a recadrer. D'autre par on a noté entre les lignes de l'intervention de L'abri Toikeusse ce même sentiment de suffisance du PM. Cet acte envers Hambak ne viendra que confirmer ce sentiment et favorisera a coup sûr une grande fracture au sein du RHDP. AGC a tout a y perdre.

OK
OUM'C

Il n'y a pas de fumée sans feu. Monsieur le Premier Ministre, si ces informations sont avérées, je pense que vous devez arrêter de voir tout le monde en adversaire et veiller à créer un climat de rassemblement au sein de votre parti le RHDP. Nous avons plus que besoin de paix pour conserver le pouvoir. Le Prado devrait intervenir pour calmer les jeux et mettre tout le monde à sa place sinon le un coup KO sera un peu compliqué.

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.