Publicité

CORRUPTION

Eduardo dos Santos avait ordonné le transfert de 500 millions $ à l'étranger

L'ancien président angolais José Eduardo dos Santos a confirmé mardi qu'il avait ordonné à l'ex-gouverneur de la Banque nationale d'Angola (BNA) de transférer 500 millions de dollars à l'étranger, assurant que cela avait été fait dans l'intérêt général.

Crédit Photo: Junior Dimario
Crédit Photo: Junior Dimario

José Edouardo Dos Santos.

Cette confirmation a été formulée dans une lettre à travers laquelle il répondait à la Cour suprême, où se déroule le procès autour du transfert des 500 millions de dollars. Cette réponse intervient après que l'ancien gouverneur de la BNA Valter Filipe, qui fait partie des accusés dans cette affaire, a affirmé que l'ex-président avait dirigé la commission de négociation et avait autorisé le transfert. Prenant en considération le fait que M. dos Santos vit actuellement à l'étranger et qu'une confirmation était nécessaire, des questions lui ont été envoyées par écrit à la demande de l'avocat de M. Filipe afin de confirmer sa version des faits.

L'ancien gouverneur de la BNA comparaît devant le tribunal aux côtés du fils de l'ancien président et ex-directeur du Fonds souverain angolais, Filomeno dos Santos, de l'ex-directeur du département de gestion des réserves de la BNA, Antonio Samalia Bule, et de l'homme d'affaires Jorge Gaudens. Ils sont tous accusés de blanchiment d'argent, de détournement de fonds publics et de trafic d'influence. Les accusés sont impliqués dans le transfert illégal de 500 millions de dollars de la BNA vers un compte à l'étranger.

LSI AFRICA

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Angola : Eduardo dos Santos avait ordonné le transfert de 500 millions $ à l'étranger, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.