Publicité

ÉGALITÉ

Jubilation et colère en Arabie saoudite

Avancée historique vers l'égalité selon certains, mesure dangereuse ou "contraire à l'islam" pour d'autres: l'autorisation accordée jeudi aux Saoudiennes de voyager à l'étranger sans l'accord d'un "gardien masculin" fait débat dans un royaume qui tente de changer son image ultraconservatrice.

Crédit Photo: ALFOX
Crédit Photo: ALFOX

Image d'illustration.

Les Saoudiennes de plus de 21 ans vont être autorisées à obtenir un passeport et à voyager à l'étranger sans l'accord préalable de leur "gardien" (père, mari, fils ou autre parent), a annoncé jeudi le gouvernement. 

Autres changements qui, sans le démanteler, affaiblissent le système de "gardien" obligatoire pour les femmes: les Saoudiennes pourront désormais déclarer officiellement une naissance, un mariage ou un divorce, et être titulaires de l'autorité parentale sur leurs enfants mineurs, des prérogatives jusqu'ici réservées aux hommes. 

Pour la princesse Rima bint Bandar, première femme ambassadrice de l'Arabie saoudite aux Etats-Unis nommée en février, c'est une nouvelle page de "l'Histoire" qui s'écrit. "C'est une approche (...) qui créera incontestablement un changement", a-t-elle estimé sur Twitter. 

La décision a entraîné une vague de jubilation sur les réseaux sociaux où les hashtag "No Guardianship Over Women Travel" (pas de gardiennage sur les voyages des femmes) ou "This is our time" (c'est notre moment) gagnent en popularité.

De nombreux "memes" (montages photos humoristiques) montrant des femmes se précipiter à l'aéroport ont été postés. Ces réformes s'inscrivent dans la série de mesures de libéralisation du prince héritier Mohammed ben Salmane, homme fort du royaume ultraconservateur qui tente par ailleurs d'en moderniser l'économie, dépendante des hydrocarbures.

La plus emblématique de ces réformes a été celle permettant aux femmes de conduire une voiture depuis juin 2018. Les femmes ont également été autorisées récemment à assister à des matches de football et à accéder à des emplois autrefois réservés aux hommes.

Avec Belga

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Femmes autorisées à voyager sans permission: jubilation et colère en Arabie saoudite, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.