Publicité

HOMMAGE

Drogba, Davido, Fally, Dadju et la "Chine"...Maaanci !

Les fans du chanteur ivoirien DJ Arafat, star du "coupé-décalé" décédée accidentellement le 12 août dernier, ont rendu hommage vendredi à Abidjan, à celui qui a rythmé leur vie en chansons.

Crédit Photo: AFP
Crédit Photo: AFP

Les "chinois", fans de DJ Arafat à Abidjan ce Vendredi.

Des milliers de fans ont commencé vendredi à Abidjan à rendre hommage à la star du « coupé-décalé ». Âgé de 33 ans, le chanteur ivoirien DJ Arafat est mort, le 12 août dernier, dans un accident de moto. L’artiste a été décorée à titre posthume, lors de cette cérémonie exceptionnelle.

« Le gouvernement de Côte d'Ivoire dit son infinie reconnaissance à DJ Arafat, de son vrai nom Ange Didier Houon, pour son immense contribution au rayonnement artistique et à l’influence culturelle de notre pays », a déclaré le ministre ivoirien de la Culture, Maurice Bandaman, lors d’une cérémonie qui va durer jusqu’au matin.

Ordre national du mérite culturel

« Le gouvernement nous autorise à le décorer à titre posthume dans l’ordre national du mérite culturel » a poursuivi M. Bandaman, soulignant que DJ Arafat dont « la mort est un conte tragique […] n’est pas le créateur du coupé-décalé, mais c’est lui qui par son talent et son génie propre le rend mondialement célèbre ». « Il a fortement transformé le coupé-décalé, en ajoutant des sonorités nouvelles, des bruits mélodiques à l’image de la pop music et du rock » a salué le ministre ivoirien dans son hommage solennel, affirmant que « le coupé-décalé entre les mains de DJ Arafat se métamorphosa radicalement ».

« Est-ce que les Chinois sont là ? » a lancé Didier Bléou, célèbre animateur de télé en Côte d'Ivoire, aux jeunes venus des quatre coins d’Abidjan pour la cérémonie d’hommage musical qui se déroule au stade Félix Houphouët-Boigny, le plus grand du pays, dans une ambiance festive. L’ex-international ivoirien Didier Drogba, ami du chanteur, était également présent.

« Il (Arafat) ne peut pas nous quitter comme ça. Nous sommes des 'Chinois' (le surnom donné aux innombrables fans de l’artiste), il fallait qu’on soit présents », a lancé François, un élève de terminale, venu d’Abobo, un quartier populaire de la capitale économique ivoirienne.

« C’est notre idole », a confié Marguerite Yao, arborant un T-shirt à l’effigie de l’artiste sur lequel on pouvait lire : « Adieu Daishinkan » (un des surnoms du chanteur, lié à un héros de BD). De nombreuses stars ivoiriennes et africaines devaient se produire toute la nuit pour cet hommage grandiose rendu par l’État ivoirien : Serge Beynaud, Ismaël Isaac, Koffi Olomidé, Davido, Fally Ipupa, Dadju, entre autres.

Avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaite à l'article DJ Arafat: Drogba, Davido, Fally, Dadju et la "Chine"...Maaanci !, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajouter votre commentaire il sera mise en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.