Publicité

PRESIDENTIELLE 2021

Bénin : à sept mois de la présidentielle, mouvance et opposition se préparent

A moins de sept mois de la tenue du  septième scrutin présidentiel du Bénin, depuis l'avènement du processus de démocratisation en février 1990, les états-majors des partis politiques et mêmes des potentiels candidats indépendants, affûtent déjà leurs armes pour la conquête du pouvoir exécutif en 2021.

Crédit Photo : PR / Bénin
Crédit Photo : PR / Bénin

Patrice Talon, président du Bénin.

Cette consultation électorale qui se déroulera au cours du premier trimestre de 2021, et qui conduira à l'élection du successeur de l'actuel président béninois, Patrice Talon, attire déjà l'attention des Etats-majors des formations politiques, tant de la mouvance au pouvoir que de l'opposition, qui élaborent à leurs différents niveaux des stratégies pour la conquête du pouvoir. Patrice Talon a donc entamé depuis la semaine dernière des consultations au niveau des deux grandes formations politiques, l'Union Progressiste (UP) et le Bloc Républicain (BR) qui forment le parlement et qui soutiennent les actions de son gouvernement, sur une probable candidature à sa propre succession.

 Du côté de l'opposition réunie au sein d'une coalition appelée, "Les Démocrates", dont les documents de sa constitution se trouvent sur la table du ministère de l'Intérieur pour sa reconnaissance juridique, elle étale déjà ses tentacules dans les villes et contrés du pays en vue de sa participation effective aux prochaines joutes électorales. "La pré-campagne bat son plein actuellement dans toutes les chapelles politiques en attendant les déclarations officielles des candidatures et le lancement officiel de la campagne électorale à l'élection présidentielle de 2021", a fait observer, Maxime Tossa, un politologue béninois.

"Toutes ces actions déployées par les partis ou alliances politiques et même par les gardiens de nos traditions endogènes en faveur des prétendants à la succession de l'actuel président Patrice Talon pour la prochaine élection présidentielle font partie des stratégies qui leur permettront d'obtenir de bons résultats lors de cette consultation à venir", a expliqué, M. Tossa

Selon la Constitution béninoise, le président de la République est élu à la majorité absolue des suffrages exprimés. "Si celle-ci n'est pas obtenue au premier tour du scrutin, il est procédé, dans un délai de quinze jours, à un second tour", indique ce même document qui précise que, "seuls peuvent se présenter au second tour du scrutin "les deux candidats qui ont recueilli le plus grand nombre de suffrages au premier tour". "Est déclaré élu au second tour le candidat ayant recueilli la majorité relative des suffrages exprimés", souligne la Constituion du 11 Décembre 1990. Patrice Talon devrait rempiler pour un second ne mandat à la tête du pays. 

LSI AFRICA avec Agence.

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Bénin : à sept mois de la présidentielle, mouvance et opposition se préparent, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.