Publicité

CELEBRATION

Congo : Dénis Sassou Nguesso et la France célèbrent les 80 ans du Manifeste de Brazzaville

Organisé par le Gouvernement congolais, en partenariat avec l’Ambassade de France au Congo, le colloque international de Brazzaville va célébrer du 27 au 29 Octobre, l’histoire de Brazzaville, capitale de France Libre : une mémoire partagée. 

Crédit Photo : PRC
Crédit Photo : PRC

Dénis Sassou Nguesso et Jean-Yves Le Drian.

Dans le cadre des festivités marquant les 80 ans du Manifeste de Brazzaville, plusieurs chefs d'Etat et personnalités politiques ont fait le déplacement en république du Congo. Si Paul Biya a décidé de se faire représenter, Félix Tshisekedi, Idriss Deby et Faustin-Archange Touadéra ont tenu à se rendre à Brazzaville pour cette commémoration. Jean-Yves Le Drian, le chef de la diplomatie française est arrivé ce lundi soir à Brazzaville pour prendre part aux festivités. 

Les autorités congolaises, à travers cette double célébration, veulent d'une part, consolider les liens historiques qui existent entre la ville de Brazzaville et la France Libre, mais aussi retracer d'autre part, tout le processus qui a conduit aux indépendances des ex-colonies françaises d’Afrique noire à partir de Brazzaville. La commémoration de cette année se tient dans un contexte sanitaire inédit marqué par la pandémie du Covid-19. 

Charles de Gaulle et le Manifeste de Brazzaville

Fondateur du régime de la Vème République, ancien Président de la République française, résistant et écrivain, le Général Charles de GAULLE a su forger avec lui le destin de son peuple et de l’Afrique noire. En 1940, au cours de la deuxième guerre mondiale, Paris est envahie par l’Allemagne nazie. Le Maréchal Pétain demande l’armistice ; son gouvernement qui est transféré à Vichy accepte de collaborer avec l’occupant. Mais le Général Charles de Gaulle refuse la soumission de la France. Il lance, le 18 juin 1940, à Londres, un appel à toutes les forces volontaires qui voudraient le rejoindre pour faire face à l’envahisseur. Ainsi, dès août 1940, à l’exception du Gabon qui le fera en novembre 1940, les territoires de l’Afrique Equatoriale Française (le Tchad, le Moyen-Congo et l’Oubangui-Chari) et le Cameroun répondent à l’appel. Ils forment le premier noyau de la France Libre. La résistance s’organise, alors, à Brazzaville par une série d’événements qui seront importants pour l’histoire du Congo et de la France. En effet, le 24 octobre 1940, le Général de Gaulle arrive à Brazzaville dont il fait la capitale de la France Libre ; le 26 octobre 1940, il prononce, à Radio Brazzaville, un discours dans lequel il annonce l’organisation de la riposte française ; le 27 octobre 1940, il publie le Manifeste de Brazzaville dans lequel il refuse de reconnaître le gouvernement de Vichy et réaffirme la volonté de la France libre de continuer le combat en s’appuyant sur l’Afrique Equatoriale Française, et il créé le Conseil de Défense de l’Empire qui est un véritable gouvernement ayant pour siège Brazzaville. C’est précisément à Brazzaville que fut reconnue la valeur des populations et des territoires de l’Afrique Équatoriale Française, et d’où s’est organisée la Résistance du 24 au 27 octobre 1940. Selon le Général de Gaulle, la ville de Brazzaville a été « pendant les terribles années le refuge de notre Honneur et de notre Indépendance ». 

LSI AFRICA

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Congo : Dénis Sassou Nguesso et la France célèbrent les 80 ans du Manifeste de Brazzaville, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.