Publicité

ELECTIONS 2020

Burkina Faso / Elections : l'appel de la CEDEAO aux candidats

La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), qui a déployé 80 observateurs dans le cadre du double scrutin présidentiel et législatif de dimanche au Burkina Faso, a appelé les candidats à éviter de faire des auto-proclamations.

© Issouf SANOGO / AFP
© Issouf SANOGO / AFP

Une électrice vote à Ouagadougou (Burkina Faso), le 22 novembre 2020, lors des élections présidentielle et législatives.

"Tant que le dépouillement n'est pas terminé, tant que la compilation est en cours, il vaut mieux éviter de faire des auto-proclamations", a conseillé le commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité de la CEDEAO, le général Francis Behanzin.

La mission d'observation de la CEDEAO s'est dite satisfaite du déroulement des élections sur le terrain.

"Nous avons remarqué que tous les bureaux ont ouvert à l'heure et le matériel est en place. Dans le premier bureau de vote, le premier électeur a voté à 6h01, dans le deuxième, cinq minutes après et ici, 30 minutes après. Nous avons vu que dans certains bureaux, il y a plus de représentants de partis politiques que dans d'autres. Mais dans aucun, il n'y a une absence totale de représentants ; ce qui est déjà bien. Notre crainte était aussi qu'il y ait trop d'électeurs dans les bureaux, mais nous avons vu que la moyenne va de 500 à 250. Ce qui laisse supposer que d'ici à la fin de la journée, les opérations pourraient être closes, en tout cas dans ces bureaux-là. Nous souhaitons donc que ça continue ainsi", a déclaré à la presse le chef de mission de la CEDEAO, Kabinet Komara.

"Nous avons aussi bien apprécié la présence des Forces de sécurité qui assurent que le processus va se poursuivre dans des conditions apaisées", a indiqué M . Komara.

Au total, 6.492.686 électeurs se rendent aux urnes pour élire le président de la République et les 127 députés qui siègeront au Parlement. Un total de 13 candidats sont en lice pour la présidentielle, dont le président sortant Roch Marc Christian Kaboré, tandis que 10.652 candidats issus de 96 partis, cinq formations politiques et 25 regroupements d'indépendants sont engagés pour l'élection de l'Assemblée nationale.

Plus de 10.000 observateurs ont été déployés sur le terrain.

Les bureaux de vote ont ouvert à 6 heures (UTC) et refermeront à 18 heures (UTC).

LSi Africa avec Médias

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Burkina Faso / Elections : l'appel de la CEDEAO aux candidats , ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.