Publicité

OPÉRATION ANTITERRORISTE

Opération antidjihadiste au Burkina: une vingtaine de terroristes tués, des bases détruites

Au moins une vingtaine de jihadistes ont été tués et quatre bases «terroristes» détruites depuis le lancement le 5 mai d'une opération antijihadiste dans les régions du Nord et du Sahel du Burkina Faso, a annoncé mardi 11 mai l'armée burkinabée.

Crédit Photo : AFP
Crédit Photo : AFP

Image d'illustration.

Le 5 mai, «les forces armées nationales ont lancé une opération d'envergure dans les régions du Nord et du Sahel afin de déloger les groupes armés terroristes qui y sévissent», a indiqué l'état-major dans un communiqué, ajoutant que cette opération vise également «à rassurer les populations». Dénommée Houné - Dignité en langue peule - cette opération, toujours en cours, «mobilise les unités conventionnelles et spéciales de l'armée de terre, de l'armée de l'air et de la gendarmerie nationale».

Elle va «s'étaler sur plus d'un mois» et a déjà «permis de neutraliser plus d'une vingtaine de terroristes» et de détruire «quatre bases ou positions des groupes armés», a expliqué une source sécuritaire de haut rang. «Des moyens de communication, de l'armement, des munitions et des moyens roulants ont été récupérés par les forces armées», a précisé cette source.

Malgré l'annonce de nombreuses opérations de ce type, les forces de sécurité burkinabé peinent à enrayer la spirale de violences djihadistes. Samedi, trois civils ont été tués à Tin-akoff, dans la région du Nord du Burkina Faso, où le même jour, un engin improvisé a explosé au passage d'une unité du détachement militaire de Mansila, qui effectuait une mission d'escorte. Bilan: trois soldats blessés.

Le Burkina Faso est confronté depuis plus de cinq ans à des attaques de plus en plus fréquentes et meurtrières, attribuées à des groupes djihadistes, dont le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM) et l'Etat islamique au grand Sahara (EIGS). D'abord concentrées dans le nord du pays, elles ont ensuite visé la capitale et d'autres régions, notamment l'Est, faisant depuis 2015 quelque 1300 morts et contraignant plus d'un million de personnes à fuir leurs foyers.

Commentaires (1)

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Opération antidjihadiste au Burkina: une vingtaine de terroristes tués, des bases détruites, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Derniers commentaires

tM
trumann

Bonsoir!L'Afrique,dans une conjoncture toujours trouble et inquiétante.La situation au tchad connait un regain de tension,en rdc,le kivu est devenu une boucherie humaine,les populations proies des bandes armées,en centrafrique,la coalition rebelle vient de connaitre un échec dans la conspiration de renverser le régime démocratique du président FAUSTIN TOUADERA et dans le sahel,ou l'agression terroriste omniprésente contre les paisibles peuples.Malgré quelques progrès de la force barkhane et du G5 sahel,le processus de mettre hors de l'état de nuisance ces fameux terroristes,n'est pas bien engagé de maniére décive.C'est donc dans cette conjoncture d'attrocité,et préoccupante que moi,après avoir parcourue votre actualité et après s'ètre pénétrer dans les réalités et vérités,que je vois,j'écoute (réprésenté dans tous les pays du monde par mes oreilles) et j'analyse,ce soir je prend l'audace de me décharger.(Brazzaville/Congo)

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.