Publicité

TERRORISME

Burkina : 37 morts dans une attaque contre le convoi de la société Semafo

Une embuscade contre un convoi transportant des employés de la société minière canadienne Semafo au Burkina Faso a fait mercredi 37 morts et 60 blessés, a annoncé dans un communiqué le gouverneur de la région de l’Est, le colonel Saidou Sanou.

Crédit Photo: AFP
Crédit Photo: AFP

Image d'illustration.

Une attaque contre un convoi d’employés burkinabés de la société minière canadienne Semafo dans l’est du Burkina Faso a fait 37 morts et 60 blessés, a annoncé mercredi 6 novembre le gouverneur de la région de l’Est, le colonel Saidou Sanou. L’attaque a visé cinq bus transportant du personnel, des entrepreneurs et des fournisseurs liés à la compagnie minière, qui étaient escortés par des militaires. Elle s’est produite à 40 kilomètres de la mine Boungou, propriété du canadien Semafo, qui n’a pas été affectée, a indiqué la compagnie.

Spirale de violences

Semafo présente ses condoléances « aux familles des victimes » et exprime « son soutien résolu aux forces de sécurité du Burkina Faso », a déclaré l’entreprise dans le communiqué. Ce producteur aurifère canadien, basé à Montréal, possède deux exploitations au Burkina Faso, la mine Boungou dans l’est et celle de Mana dans l’ouest du pays.

Le Burkina Faso est pris depuis près de cinq ans dans une spirale de violences attribuées à des mouvements djihadistes, certains affiliés à Al-Qaïda et d’autres au groupe État islamique. Depuis début 2015, les attaques djihadistes, de plus en plus fréquentes et meurtrières, en particulier dans le nord et l’est, ont fait près de 649 morts selon un comptage de l’AFP et environ 500 000 déplacés internes et réfugiés, selon l’ONU.

Cinq gendarmes et au moins cinq civils avaient été tués lundi matin lors d’une attaque contre le détachement de gendarmerie de Oursi, localité de la province de l’Oudalan, dans le nord du Burkina, près de la frontière malienne.

Avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Burkina : 37 morts dans une attaque contre le convoi de la société Semafo, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.