© GREENKEEPER AFRICA
Publicité

DÉSIGNATION

Cameroun : après le décès de l'ancien chef des Bamouns, son successeur connu

Le Conseil traditionnel des Bamouns, un des plus grands groupes ethniques du Cameroun, a nommé ce dimanche Nabil Mbombo Njoya comme le 20e roi qui sert en tant que chef suprême des Bamouns.

Le nouveau roi a été présenté à des centaines de personnes qui s'étaient rassemblées dans les locaux du palais royal de Foumban, dans la région camerounaise de l'Ouest, pour attendre l'annonce.

Agé de 28 ans, cet administrateur civil devient Sultan des Bamouns, succédant à son père, le Sultan Ibrahim Mbombo Njoya, âgé de 83 ans, qui avait péri à la fin de septembre dans un hôpital de Paris des suites d'une longue maladie.

Les funérailles officielles du défunt Sultan, auxquelles a assisté le Premier ministre camerounais Joseph Dion Ngute, ont eu lieu samedi dans les locaux de la cour royale.

Le nouveau monarque, qui n'a pas de pouvoirs officiels, mais qui maintient la tradition des Bamouns et contrôle des millions d'hectares de terres grâce à une fiducie, est l'un des plus jeunes rois du groupe ethnique.

Réputé pour ses richesses historique et culturelle, le Royaume Bamoun est une destination touristique internationale.

LSi Africa avec Xinhua

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Cameroun : après le décès de l'ancien chef des Bamouns, son successeur connu, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.