Publicité

POLITIQUE / CAMEROUN

Cameroun : ouverture du dialogue national pour sortir de la crise anglophone

Le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Ngute, a ouvert lundi dans la capitale Yaoundé le dialogue national en vue de résoudre la crise séparatiste qui secoue les régions anglophones depuis 2016.

LSI avec Medias
LSI avec Medias

Le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Ngute, a ouvert lundi dans la capitale Yaoundé le dialogue national en vue de résoudre la crise séparatiste qui secoue les régions anglophones depuis 2016.

D'après M. Dion Ngute, coordonnateur du dialogue, à l'issue de cette grande rencontre, les solutions "concrètes et pragmatiques" doivent être trouvées en transcendant les différences, afin que la paix revienne dans la partie anglophone du Cameroun.

Le dialogue se fera au cours des séances plénières et en commissions jusqu'à vendredi prochain. Huit commissions thématiques ont été créées, entre autres celles du bilinguisme, de la décentralisation, du désarmement des séparatistes armés. Plus d'un millier de délégués sont attendus, dont les représentants des ex-séparatistes armés.

"Il faut retourner dans le passé pour interroger les raisons qui ont poussé les jeunes à se radicaliser", a indiqué lors du lancement du dialogue Yannick Kawa Kawa, porte-parole des ex-combattants séparatistes.

"Nous décrions la marginalisation et les inégales répartitions de richesses et d'accès à l'emploi", a-t-il dit.

Convoqué par le président camerounais Paul Biya, ce dialogue intervient bientôt trois ans après le déclenchement de la crise.

La minorité anglophone représente environ 20% de la population camerounaise. Depuis 2016, des Camerounais anglophones protestent contre ce qu'ils appellent la marginalisation par le pouvoir central.

Une mouvance sécessionniste armée est née en octobre 2017 dont l'objectif est de créer un Etat indépendant regroupant les deux régions anglophones du pays, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. Depuis, plus de 530 000 habitants ont fui leur foyer dans les régions anglophones, selon l'ONU, qui estime que quelque 1,3 millions d'habitants ont besoin d'assistance humanitaire.

LSi avec Media

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Cameroun : ouverture du dialogue national pour sortir de la crise anglophone, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.