Publicité

MASSACRE

Cameroun anglophone: 22 villageois dont 14 enfants tués

Des hommes armés ont tué vendredi 22 civils, dont 14 enfants et des femmes, dans un village d'une province peuplée par la minorité anglophone dans le nord-ouest du Cameroun, a annoncé dimanche l'ONU à l'AFP.

Crédit Photo: Reinnier Kaze
Crédit Photo: Reinnier Kaze

Une patrouille des forces armées camerounaises.

L'opposition et des ONG locales ont accusé le gouvernement et les militaires, qui combattent depuis trois ans des groupes armés sécessionnistes anglophones, d'être responsables de cette tuerie, ce qui a été démenti auprès de l'AFP par un porte-parole militaire. 

"Les éléments de preuve indiquent que la majorité des victimes sont des femmes et des enfants", a assuré par téléphone à l'AFP James Nunan, le chef du Bureau de la coordination des Affaires humanitaires (OCHA) de l'ONU pour les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. "Il y a eu au moins 22 morts, parmi eux 14 enfants, dont 11 filles et neuf âgés de moins de 5 ans, une mère enceinte et deux femmes qui portaient leurs bébés", a ajouté M. Nunan.

Le drame s'est déroulé vendredi aux environs de 14H00 dans le village de Ntumbo, a précisé M. Nunan, dont l'équipe a recueilli "de nombreux témoignages" permettant d'établir ce bilan.

Avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Cameroun anglophone: 22 villageois dont 14 enfants tués, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.