Publicité

POINTE-NOIRE

Présidentielle au Congo : Denis Sassou Nguesso lance sa campagne à Pointe-Noire

La campagne électorale en vue de la présidentielle du 21 mars a été officiellement lancée vendredi au Congo-Brazzaville. Si dans la capitale politique, Brazzaville, les débuts sont timides, ce n'était pas le cas de Pointe-Noire qui a accueilli dans la ferveur, le premier meeting du président candidat Denis Sassou Nguesso

Crédit Photo : DNC - DSN
Crédit Photo : DNC - DSN

Denis Sassou Nguesso, ce vendredi 5 mars à son arrivée à Pointe-Noire.

« DSN 2021, l'expérience fait la différence », «Denis Sassou Nguesso le choix du peuple »… Au centre-ville de Pointe-Noire, seules des affiches et banderoles du président sortant, candidat à sa propre succession, sont visibles pour le moment. C’est en effet à Pointe-Noire, capitale économique du pays, que le candidat Sassou Nguesso a choisi de lancer sa campagne électorale le vendredi 5 mars. S’en suivra une tournée à travers le pays, laquelle s’achèvera par un grand meeting à Brazzaville le 19 mars.  Un véritable périple attend le candidat du Parti Congolais du Travail. Après l'étape de Pointe-Noire, Denis Sassou Nguesso est attendu dans une dizaine de villes dont Loango, Dolisie, Sibiti, Madingou, Impfondo, Ouesso, Owando, Djambala, pour ne citer que celles-là.

Après avoir été introduit par son directeur national de campagne, Pierre Moussa, le président sortant Denis Sassou Nguesso, face à ses sympathisants, a insisté dans un discours bref, sur les crises, sanitaire et économique, que traverse le pays. Il a demandé aux jeunes et aux femmes de garder l'espoir et d'avoir foi en l'avenir : "nous allons rebondir", a martelé celui que les Congolais surnomment "DSN". 

Quid de l'opposition 

« Chez nous, les choses commencent toujours timidement avant de s’emballer », tente de nuancer un partisan du candidat Guy Brice Parfait Kolélas, ancien ministre de la Fonction publique et de la Réforme de l’État. Six candidats vont affronter le 21 mars, Denis Sassou Nguesso : Guy-Brice Parfait Kolélas, arrivé deuxième lors de la présidentielle de 2016, le député Joseph Kignoumbi Kia Mboungou, l'ancien officier de l'armée Albert Oniangué, l'inspecteur des douanes Anguios Nganguia Engambé, Dave Mafoula, sans étiquette politique, et  l’ancien ministre des Finances, Mathias Dzon. En dehors du taux de participation qui sera un enjeu majeur du scrutin du 21 Mars, Denis Sassou Nguesso devrait, sans surprise, rempiler pour un nouveau mandat de cinq selon plusieurs observateurs. 

Jimmy TIRBUS à Pointe-Noire, Congo.

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Présidentielle au Congo : Denis Sassou Nguesso lance sa campagne à Pointe-Noire, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.