Publicité

PRÉSIDENTIELLE 2021

Congo: début des opérations de vote, Sassou Nguesso espère le KO au 1er tour

Les opérations de vote pour la présidentielle ont commencé timidement dimanche au Congo-Brazzaville, où six candidats - dont l'un est malade du Covid-19, affrontent l'indétrônable président Denis Sassou Nguesso qui vise une réélection dès le 1er tour.

Crédit Photo : ALEXIS HUGUET
Crédit Photo : ALEXIS HUGUET

Un ballon portant la photo du président sortant et candidat à sa réélection Denis Sassou-Nguesso à Brazzaville le 19 mars 2021.

Contrairement au précédent scrutin de 2016, les communications téléphoniques et par SMS restaient toutefois possibles. Dans plusieurs bureaux à travers le pays, le vote a commencé avec retard, jusqu'à parfois une heure. "Nous sommes venus voter pour apporter le changement dans notre pays et accomplir notre devoir civique (...) On avait dit que ça devait commencer à 07H00 et je suis là qu'il pleuve, qu'il neige, a expliqué à LSI AFRICA Simon Mountandi, 50 ans, fonctionnaire devant un bureau de la capitale, où il s'est rendu malgré la pluie annoncée.

 "Un coup, K-O", demande sur ses affiches de campagne le président-candidat, 77 ans dont 36 cumulés au pouvoir, tout à sa volonté de valider dès dimanche un nouveau mandat de cinq ans. L'ancien officier a déjà été réélu trois fois depuis 2002. Son principal adversaire, l'opposant Guy-Brice Parfait Kolelas, malade, est quant à lui bel et bien apparu K-O dans une vidéo diffusée samedi.

"Mes chers compatriotes, je me bats contre la mort, mais cependant, je vous demande de vous lever. Allez voter pour le changement. Je ne me serai pas battu pour rien", a déclaré M. Kolelas, alité, affaibli, juste après avoir retiré un masque d'assistance respiratoire qu'il remet à la fin de son message. Testé positif au Covid-19 vendredi après-midi, M. Kolelas, 60 ans, doit être évacué ce dimanche vers la France, d'après son directeur de campagne, Cyr Mayanda. Le message du candidat est daté de vendredi, jour où il n'avait pas pu tenir son dernier meeting de campagne à Brazzaville.

 Appels à la paix 

Autre candidat de l'opposition, l'ancien ministres des Finances Mathias Dzon a prévenu sur Radio France Internationale (RFI) qu'il n'accepterait sans doute pas les résultats officiels car "la commission électorale actuelle est une commission partisane, qui ne prévoit que la victoire du candidat au pouvoir". "La seule incertitude est quel score monsieur Sassou demandera à la Commission électorale prétendument indépendante de lui attribuer", ironise le célèbre romancier congolais Emmanuel Dongala, joint à son domicile aux Etats-Unis. Les adversaires du président sortant ont déjà dénoncé le vote anticipé jeudi des membres des forces de sécurité (entre 55 et 60.000), source de fraude potentielle selon eux.

 Le climat semble moins lourd qu'en 2016, lorsque la réélection contesté de M. Sassou Nguesso, avait déclenché une violente rébellion dans la région du Pool, entre Brazzaville et Pointe Noire. Frédéric Bintsamou, alias le pasteur Ntumi, qui en avait pris la tête, a souhaité cette année que l'élection se déroule "dans la paix, la transparence et le respect des règles du jeu". Le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres a appelé "toutes les parties prenantes à œuvrer en faveur d'un processus électoral apaisé".

Laudes MARTIAL MBON et Samir TOUNSI

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Congo: début des opérations de vote, Sassou Nguesso espère le KO au 1er tour, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.