Publicité

CRISE MALI - CÔTÉ D'IVOIRE

Le Mali ordonne le départ des «forces étrangères» d'une base de l'aéroport

Le Mali a ordonné le départ dans un délai de 72 heures des «forces étrangères» d'une base de l'aéroport de Bamako, base servant de hub logistique à des soldats étrangers, de l'ONU notamment. Cet ultimatum intervient quelques semaines après l'arrestation de 49 soldats ivoiriens liés à cette base.

Crédit Photo : Collage LSI
Crédit Photo : Collage LSI

Assimi Goïta et Alassane Ouattara.

«Dans un délai de soixante-douze heures»

Toutes les «forces étrangères» présentes sur la base de la société Sahel Aviation Services (SAS) dans l'enceinte de l'aéroport de Bamako, doivent la quitter «dans un délai de soixante-douze heures», dit un courrier officiel des Aéroports du Mali à SAS, daté de lundi 1er août, reçu et authentifié mardi par l'AFP. «L'hébergement et l'accueil» de soldats étrangers sur cette base «engendrent des risques pour la sûreté intérieure et extérieure» du Mali, jugent les Aéroports du Mali, et n'étaient pas prévus dans la convention d'utilisation de ladite base signée en 2018.

Contactée, SAS, une compagnie aérienne privée qui opère des vols dans la région sahélienne, n'a pas répondu. La base de SAS à l'aéroport de Bamako sert de «base logistique» pour plusieurs partenaires internationaux du Mali, parmi lesquels des soldats ivoiriens mais aussi des soldats allemands, autrichiens, belges, suédois ou encore pakistanais déployés au sein de missions internationales, notamment l'ONU, a dit mi-juillet l'état-major ivoirien. Selon le ministère allemand de la Défense mi-juillet, la base de SAS de l'aéroport était sécurisée par des soldats ivoiriens. L'arrestation le 10 juillet au Mali de 49 d'entre eux à l'aéroport de Bamako déployés, selon Abidjan, dans le cadre d'une procédure de l'ONU en soutien de leurs contingents, tandis que le Mali les a qualifiés de «mercenaires», a déclenché une crise diplomatique entre Bamako, Abidjan et l'ONU.

LSI AFRICA avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Le Mali ordonne le départ des «forces étrangères» d'une base de l'aéroport, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.