Publicité

EXCLUSIF

Côte d'Ivoire : une attaque terroriste d'envergure déjouée à Bavé, le cerveau arrêté

C'est une info exclusive LSI AFRICA. La Côte d'Ivoire a failli subir une attaque terroriste d'envergure quasiment deux mois après l'attaque de Kafolo, mais cette fois-ci à Bavé, une localité du nord-est du pays située entre Kafolo et Ouango-Fitini, proche de la frontière avec le Burkina Faso. 

Crédit Photo : Archives / AFP
Crédit Photo : Archives / AFP

Image d'illustration.

Dans la nuit du 9 au 10 juin 2020, aux environs de 3 heures du matin, des djihadistes attaquaient un poste de l'armée et de la gendarmerie ivoiriennes à Kafolo. Le bilan faisait état de 12 militaires et gendarmes tués, six blessés et un mort chez les assaillants.  Un peu plus de dix jours après l'attaque, le Premier ministre Ivoirien, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, avait affirmé que" le chef du commando qui a mené l’action a été pris le 21 Juin, lors d’un discours d’hommage aux soldats tués, au nouveau camp militaire d’Akouedo, à Abidjan, retransmis sur son compte Facebook.

Même si l'attaque n'a officiellement pas été revendiquée, selon nos informations, les auteurs seraient proches du Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM). Ce dernier est divisé en plusieurs Katiba dont celle de Macina commandée par Amadou Koufa. Ce mardi, quasiment deux mois après l'attaque de Kafolo, LSI AFRICA apprend en exclusivité qu'une nouvelle attaque d'envergure sensée avoir lieu au cours de la période de la célébration de la fête de Tabaski 2020, a été déjouée à Bavé, par les services de renseignements ivoiriens appuyés par les forces françaises.

Le cerveau de l'attaque, Korca Diallo alias Abou Aïcha est donc aux mains des forces spéciales ivoriennes depuis ce lundi 10 Août 2020. "Un gros morceau", nous a indiqué notre source sécuritaire proche de l'Etat major Ivoirien qui a souhaité garder l'anonymat. Cette interpellation de Abou Aïcha est un coup dur porté à l'organisation à laquelle il est affilié, le GSIM.  Les renseignements ivoiriens et français qui travaillent en parfaite intelligence établissent désormais un lien évident entre les attaques de Ouagadougou en Janvier 2016, Grand-Bassam en Mars 2016 et Kafolo en 2020.
De plus amples informations à venir.

Alexandre Meunier

Commentaires (8)

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Côte d'Ivoire : une attaque terroriste d'envergure déjouée à Bavé, le cerveau arrêté, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Derniers commentaires

HO
Hamed

Bravo aux forces spéciales ivoiriennes et leurs homologues français. Seule la collaboration entre les différentes forces pourra venir à bout du terrorisme. Merci encore.

ZB
Zahanon Habib

Puisse Dieu protéger ce pays

KB
Kouakou Olivier

Bravo aux services de renseignement ivoirienne et française que Dieu veil sur vous et surtout qu'il vous protège.

GS
Gaoussou

Que Dieu protège la Côte d'Ivoire de ces actes de barbarie. Bravo aux forces de l'ordre et de sécurité.

MD
Moriba

Bravo au force de l ordre

SK
Syndou

Super, bravo à vous vaillants soldats que le
tout puissant Allah vous protègent et veille sur vous

BD
Bakus

Félicitations à nos forces de défense et de sécurité.

AA
Antoine

L'OPPOSITION IVOIRIENNE DANS TOUT SON ENSEMBLE DIT QUOI ?? LE GOUVERNEMENT IVOIRIEN VEILLE SUR SON PEUPLE. DANS LA CÔTE D'IVOIRE D'AUJOURD'HUI. ÇA BOSS !!! FÉLICITATIONS À VOUS FORCES DE L'ORDRE ET DE SÉCURITÉ. MERCI. RESPECTS. ATT

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.