Publicité

Egypte

Le pays frappé par une attaque terroriste à deux semaines de la CAN2019

Huit policiers égyptiens ont été tués mercredi dans une attaque revendiquée par le groupe Etat islamique (EI) dans le nord de la péninsule du Sinaï, où les jihadistes affrontent depuis plusieurs années les forces de l'ordre.

Crédit Photo: AFP Archives
Crédit Photo: AFP Archives

Armée égyptienne

L'attaque a eu lieu au début de la fête musulmane du Fitr, marquant la fin du mois de jeûne du ramadan. Elle est également survenue à deux semaines du coup d'envoi de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN/21 juin-19 juillet) dans un pays qui entend démontrer qu'il est de nouveau sûr après des années d'instabilité.

Selon le ministère de l'Intérieur, l'attaque a visé le matin un barrage de la police à l'ouest d'Al-Arich, chef-lieu du Nord-Sinaï, et "a fait huit martyrs" parmi les policiers. Trois autres membres des forces de sécurité ont été blessés et hospitalisés, a rapporté une source médicale.

Cinq "terroristes" ont été tués et certains ont pris la fuite, a ajouté le ministère dans un communiqué, précisant que les forces de sécurité étaient aux trousses de ces derniers.

D'après une source de sécurité, deux des cinq assaillants avaient réussi à prendre le contrôle de deux chars de la police avant d'être abattus, l'un par des tirs en provenance d'un avion militaire et l'autre par les forces de sécurité au sol.

Le groupe lance régulièrement des attaques contre les forces de sécurité en ayant recours aux mêmes procédés: bombes en bord de route, tirs de snipers et attaques de checkpoints. Ses combattants se cacheraient dans le désert montagneux. Des cellules dormantes mènent également des attentats dans Al-Arich et ailleurs en Egypte.

Il n'existe pas de chiffres fiables, mais de nombreux experts estiment le nombre actuel de combattants du groupe à un millier.

"Ansar Beit al-Maqdess" était lié à Al-Qaïda avant de devenir la "Province du Sinaï" de l'EI, lorsqu'il a prêté allégeance à cette organisation en 2014.

Frontalière de la bande de Gaza, la région du Nord-Sinaï est défavorisée et essentiellement peuplée de familles bédouines dont les relations avec le pouvoir central sont historiquement tendues.

Avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Egypte: le pays frappé par une attaque terroriste à deux semaines de la CAN2019, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.