Publicité

CEMAC / SOMMET EXTRAORDINAIRE

Réforme du FCFA, Boko Haram, libre circulation… au menu, à Yaoundé

L’on en sait un peu plus sur le sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), convoqué à Yaoundé (Cameroun) du 21 au 22 novembre prochains par Paul Biya, le président de la République du Cameroun.

© G.E
© G.E

Archives : photo de famille de la 12e Session Ordinaire de la Conférence des Chefs d'Etat de la CEMAC en Mai 2015

« La question de l’avenir du franc CFA pourrait éventuellement également être abordée lors du sommet extraordinaire de Yaoundé. La monnaie héritée de la colonisation divise les économistes et les chefs d’Etat de la zone Franc. Elle est présentée par de nombreux experts en finances comme un frein au développement. Ceux qui sont pour le maintien du franc CFA avancent l’argument de la stabilité qu’offre cette monnaie face aux spéculations », affirme la présidence de la République du Cameroun.

La même source indique que parmi les problèmes lancinants qui continuent à se poser, il y a celui du financement de la Cemac. Ce sujet sera en débat lors du sommet de Yaoundé. Le faible recouvrement des ressources de la Communauté à travers le mécanisme de la Taxe communautaire d’intégration (TCI) hypothèque les performances attendues des institutions communautaires.

Ainsi, renseigne le palais de l’Unité, avec des ressources conséquentes, la Cemac sera en mesure de doter le Fonds de développement communautaire (Fodec) de moyens suffisants pour structurer seul ou avec des partenaires, des financements à même d’accompagner les Etats dans la mise en place des projets de développement.

La sécurité sera également au menu des discussions. « De nombreux foyers de tensions persistent dans la sous-région et exigent une mobilisation permanente de l’ensemble de la Communauté. Il est impératif par exemple que le calme et la paix reviennent dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. Les Etats membres de la Cemac doivent également poursuivre sans relâche la bataille qu’ils mènent contre le terrorisme lâche et barbare perpétré par la secte Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad », révèle la présidence du Cameroun.

Last but not the least, les chefs d’Etat et de gouvernement de la sous-région vont parler de libre circulation des personnes dans l’espace Cemac, sans oublier les efforts de relance de la croissance, et de la diversification de l’économie.

LSI AFRICA AVEC ECOFIN

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Sommet extraordinaire de la Cemac : réforme du FCFA, Boko Haram, libre circulation… au menu, à Yaoundé, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.