Publicité

ÉVÉNEMENT

Egypte : les 100 premières femmes juges prêtent serment au Conseil d'Etat

Près de 100 femmes ont prêté serment sur la Constitution mardi, devenant ainsi les les premières femmes juges à siéger au Conseil d'Etat égyptien, l'un des plus hauts organes judiciaires du pays.

Crédit Photo : Ahmed Nenii
Crédit Photo : Ahmed Nenii

Image d'illustration.

Conformément au programme lancé par l'Egypte pour permettre aux femmes de s'impliquer davantage dans le secteur judiciaire, le président Abdel-Fattah al-Sissi a demandé en mars au Conseil d'Etat et au ministère public, deux organes judiciaires autrefois réservés à des juges masculins, de nommer des femmes en leur sein. Le premier groupe de femmes membres du Conseil d'Etat comprend 48 juges ayant le statut de conseillers adjoints, et 50 autres ayant le statut de vice-conseillers. "Cette décision est un cadeau précieux pour les femmes égyptiennes", a déclaré Taha Karsoua, vice-président du Conseil d'Etat.

M. Karsoua a déclaré que cette décision visait à mettre en oeuvre les directives du président Al-Sissi et que les nouvelles femmes juges auraient les mêmes tâches que les juges masculins dans l'exercice de la justice et le règlement des conflits au sein des tribunaux municipaux. Le Conseil d'Etat, créé en 1946, est un organe judiciaire indépendant chargé de statuer sur les litiges administratifs, les affaires et recours disciplinaires et les litiges relatifs à ses propres décisions.

"Je suis fière d'être nommée juge au Conseil d'Etat. C'est un honneur de participer à la justice administrative", a déclaré Reem Moussa, l'une des juges nouvellement assermentée. Elle a indiqué qu'elle pensait jadis qu'il était impossible pour une femme de devenir juge au Conseil, dans la mesure où cet organe n'avait jamais compté de femmes en 75 ans.

"Ce jour est une victoire pour les femmes égyptiennes, et constitue une mise en œuvre des articles de la Constitution qui stipulent l'égalité entre les hommes et les femmes au niveau de l'emploi", a-t-elle déclaré à LSI AFRICA , répétant que cela encouragerait toutes les femmes à réussir dans tous les emplois. Le Conseil national des Femmes (NCW) d'Egypte a applaudi la nomination de ces femmes juges au Conseil d'Etat, affirmant que cet événement était une preuve de la volonté politique des dirigeants égyptiens d'émanciper les femmes dans le pays.

"Les rêves des précédentes générations de femmes se réalisent enfin", a indiqué Maya Mursi, directrice du NCW, se déclarant heureuse d'assister à ce moment historique pour la cause des femmes égyptiennes.

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Egypte : les 100 premières femmes juges prêtent serment au Conseil d'Etat, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.