Publicité

PERSONA NON GRATA

Investiture de Alpha Condé, Embaló indésirable, tapis rouge pour Domingos Pereira

Alpha Condé déclaré vainqueur de la présidentielle du 18 Octobre 2020 sera investi ce mardi à Conakry. Le président guinéen qui a convié une douzaine de chefs d'état à cette cérémonie n'a pas manqué d'écarter certains jugés "indésirables". C'est le cas du Bissau-guinéen Umaro Cissoko Embaló.

Crédit Photo : LSIA - Collage
Crédit Photo : LSIA - Collage

Umaro Cissoco Embalo, Alpha Condé et Domingos Simoes Pereira.

Entre Alpha Condé et Umaro Cissoco c'est une histoire de "je t'aime, moi non plus". Les deux Chefs d'Etat ne s'apprécient guère et c'est peu dire. Le président Alpha Condé qui sera investi ce mardi pour un troisième mandat à la tête de la Guinée à clairement décidé de barrer au stylo rouge, le nom de son homologue de la Guinée-Bissau Umaro Sissoco Embaló, de la liste des personnalités invités. Et pour enfoncer le clou et rappeler au président autoproclamé de la Guinée-Bissau qu'il n'a pas remporté le scrutin de Décembre 2019, Alpha Condé a invité Domingos Simões Pereira. Le président et candidat du PAIGC, déjà présent à Conakry, s'est vu dérouler le tapis rouge par le président Guinéen. Une victoire pour l'ancien Premier ministre de la Guinée-Bissau. 

À l'issue de l'élection présidentielle du 29 décembre 2019, Umaro Cissoco Embalo avait été déclaré vainqueur par la Commission nationale électorale (CNE). Arguant d'«importantes irrégularités», son adversaire au second tour Domingos Simoes Pereira a saisi la Cour suprême de justice (CSJ). Celle-ci a ordonné le recomptage des voix et la production des procès-verbaux par la CNE. Une demande à laquelle la partie adverse n'a jamais répondu. Umaro Cissoco Embaló, avec le soutien du triumvirat, Macky Sall - Muhammadu Buhari et Mahamadou Issoufou, décide alors un passage en force et s'autoproclame président de la Guinée-Bissau. Selon nos informations, le président nigérien Mahamadou Issoufou qui a publiquement apporté son soutien à Cellou Dalein Diallo, est lui aussi déclaré persona non grata à Conakry.

LSI AFRICA

Commentaires (1)

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Investiture de Alpha Condé, Embaló indésirable, tapis rouge pour Domingos Pereira, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Derniers commentaires

MS
Méhémédi

L'investiture après une usurpation militaire de la victoire de son adversaire n'intéresse pas les démocrates... Condé est un autocrate sanguinaire... Mérite la guillotine au pont Boiro de Conakry....

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.