Publicité

CRISE

Bissau : la CEDEAO conforte Aristide Gomes dans ses fonctions de Premier ministre

Le courrier signé de Blaise Diplo-Djomand, représentant spécial de la CEDEAO a certainement donné des orientations claires sur la prochaine mission de la Communauté Economique des États de l'Afrique de l'Ouest à Bissau à compter de ce lundi. 
 

Crédit Photo : Alto Palotes
Crédit Photo : Alto Palotes

Aristides Gomes, premier ministre de la Guinée-Bissau, reconnu par la communauté internationale.

Empêtrée dans une profonde crise post-électorale depuis plus de deux mois, la Guinée-Bissau va recevoir du lundi 9 au Vendredi 13 Mars 2020 une mission de la CEDEAO qui va tenter de désamorcer un contentieux électoral alambiqué. Dans ce courrier dont nous avions reçu copie, les États membres de l'organisation se sont tournés vers le Premier ministre Aristides Gomes l'informant de cette mission. Ces derniers précisent que cette mission a pour objectif de "contribuer à la résolution du contentieux électoral né du scrutin du 29 Décembre 2019 et dont le traitement est encore pendant devant la Cour suprême de Justice de la Guinée-Bissau", indique le courrier.

La délégation sera, informe le courrier, composée d'éminents constitutionnalistes de la Côte d'Ivoire, du Burkina Faso et du Bénin. Plus que le contenu du courrier, c'est la forme qui aurait provoqué l'ire du président autoproclamé, Umaro Siccoco Embalo selon nos informations exclusives. En effet, en adressant ce courrier à Aristide Gomes, la CEDEAO désavoue clairement le gouvernement illégitime et illégal mis en place avec le soutien de l'armée par Umaro Sissoco Embalo. 

Du côté du parti majoritaire, le PAIGC de Domingos Simoes Pereira, on continue de réclamer un retour à l'ordre constitutionnel et un recompatge des voix du second tour du scrutin présidentiel.
LSI AFRICA

Commentaires (1)

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Bissau : la CEDEAO conforte Aristide Gomes dans ses fonctions de Premier ministre, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Derniers commentaires

NI
Ndaw

Force reste à la loi et à la legalité

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.