Publicité

EXCLUSIF

Bissau: le soutien de Issoufou à Umaro Embalo suscite l'indignation à la CEDEAO

La crise post-électorale en Guinée-Bissau n'en finit pas de secouer l'Afrique de l'Ouest et de créer un profond malaise entre les Chefs d'état. Près de cinq mois après le scrutin du 29 Décembre, l'institution sous-régionale peine toujours à s'entendre sur des solutions de sortie de crise.

Crédit Photo : PR/CI
Crédit Photo : PR/CI

Mahamadou Issoufou et Alassane Ouattara.

Le soutien de Mahamadou Issoufou, Macky Sall et Muhammadu Buhari à Umaro Sissoco Embalo est devenu un secret de polichinelle. Ces Chefs d'état sont les seuls à prendre ouvertement position pour le candidat déclaré vainqueur par la Commission électorale mais toujours pas reconnu par la Cour suprême, la plus haute juridiction de la Guinée-Bissau. Alors que la France, l'Union Européenne et les États-Unis ont émis des réserves sur la crédibilité des résultats proclamés par la commission électorale, et la nécessité d'un retour à l'ordre constitutionnel, le président nigérien Mahamadou Issoufou, président en exercice de la CEDEAO, a décidé de passer à la vitesse supérieure dans le soutien à son "protégé" Embalo.

Tout est parti d'un document  en date du 17 Avril 2020, portant le nom président nigérien Mahamadou Issoufou et transmis à la Commission de la CEDEAO. Ce document de cinq pages dont LSI AFRICA a eu copie en exclusivité, est en réalité le draft de la déclaration de la CEDEAO sur l'élection présidentielle en Guinée-Bissau. Réparti en une vingtaine de chapitres, le document a retracé les différentes étapes de la crise politique en Guinée-Bissau avant de stipuler en son chapitre 21, alinéas a, b et c, que la Conférence des Chefs d'Etat "décide de reconnaitre Monsieur Umaro Cissoko Embalo comme le vainqueur de l’élection présidentielle du 29 décembre 2019 en Guinée-Bissau -demande que l’investiture du Président de la République soit faite conformément aux lois en vigueur- Instruit au respect des dispositions constitutionnelles relatives à la nomination du Premier Ministre et du Gouvernement pour éviter l’occurrence d’une nouvelle crise politique et institutionnelle identique à celle qui a paralysé le pays au cours des quatre (4) dernières années", fin. 

Selon nos informations, plusieurs Chefs de l'Afrique de l'Ouest se désolidarisent depuis plusieurs semaines des initiatives prises par le triumvirat, Macky Sall, Mahamadou Issoufou et Muhammadu Buhari au sujet de leur soutien jugé ostentatoire et antidémocratique à Umaro Embalo. Parmi ces Chefs d'Etat, se trouve Alassane Ouattara qui, dès le début de la crise a prôné le retour à l'ordre constitutionnel et le respect des recommandations de la Cour Suprême. Si le document dont nous avons copie venait à être publié dans les prochains jours, ce serait une véritable défiance de Issoufou vis à vis de Ouattara. 

Des invitations...

Ce mercredi 21 Avril à 11h, se tiendra une "Réunion virtuelle" Extraordinaire des ministres en charge des Finances, et des Gouverneurs des Banques Centrales en vue de l'examen de l'impact économique, financier et social du Covid-19 dans la région. Jusque là tout va bien. Mais cette réunion virtuelle verra la participation de João Alaje Mamadu Fadia, ministre des Finances dans le gouvernement non reconnu par la communauté internationale. L'invitation signée dont LSI AFRICA a eu copie lui a été adressée par le président de la commission de la CEDEAO, M. Jean Claude Kassi Brou.(Document 1) Pour les chancelleries occidentales qui suivent de près la situation politique en Guinée-Bissau, la CEDEAO pourrait faire courir le risque d'envoyer un mauvais signal en invitant des responsables illégitimes à des prises de décisions importantes.

Jamais deux sans trois. 

Reconnaissance et reprise de l'investiture de Umaro Embalo, invitation de João Alaje Mamadu Fadia à une "Réunion virtuelle" des ministres des finances, ne sont que les deux premiers actes d'une série de trois. Le dernier acte en date qui prouve un peu plus l'implication et l'insistance de Mahamadou Issoufou à faire reconnaître Umaro Sissoco Embalo comme président élu, est l'invitation adressée (Document 2) à ce dernier pour participer à son tour à une visioconférence des Chefs d'Etat de la CEDEAO le 22 Avril prochain à 11h. À Abidjan, le président Ouattara affiche en off son agacement et continue d'émettre des doutes sur les résultats du scrutin du 29 Décembre.

À Cotonou , Accra et une dizaine de pays ouest-africains, la pilule à du mal à passer, Embalo ne convainc pas, le personnage est clivant, la France, l'Union Européenne et les États-unis s'en méfient. Si le président Togolais Faure Gnassingbé s'est montré enthousiaste au départ, il a depuis pris ses distances avec Umaro Sissoco Embalo depuis sa réélection. Pour ses voisins, Patrice Talon, Nana Akufo-Addo, reconnaître et dérouler le tapis rouge à un candidat qui n'a jamais été déclaré vainqueur par la plus haute juridiction du pays, ni reconnu par la communauté international serait désastreux en terme de crédibilité pour l'organisation sous-régionale, et apparaîtrait comme une violation flagrante de la constitution d'un État souverain. 

La crise politique en Guinée-Bissau continue de diviser au sein de la CEDEAO. Au moment où le monde entier se bat pour lutter contre le coronavirus, ce petit pays de l'Afrique de l'Ouest traverse l'une des plus graves crises politique et économique de son histoire. Au lendemain du second tour de la présidentielle, le candidat Umaro Sissoco Embalo a été déclaré vainqueur par la commission électorale, des résultats immédiatement contestés par son adversaire, Domingos Simoes Pereira, candidat du parti majoritaire le PAIGC, qui continue de réclamer un retour à l'ordre constitutionnel. 

Alexandre Meunier

Commentaires (11)

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Bissau: le soutien de Issoufou à Umaro Embalo suscite l'indignation à la CEDEAO, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Derniers commentaires

MZ
Moises

Ce que bcp qui commentent sur la situation politique en Guinee Bissau ne savent pas ou tout simplement pretendent ignore, c que Domingos Simoes Pereira a ete le premier a feliciter Embalo pour son election, avant meme que les resultats soient annoncés par la Commission Nationale des Elections. Arrêtons de faire de l'amalgame!

CM
Cheikh Mourtalla

C est comme quant on dit frère on est d accord tu es riche mais on a découvert selon ta richesse tu as vendu ton âme au diable avec les preuves justificatives en pratiquant des rituels sacrifice humain on voit clairement les têtes des organes couteaux à la mains tout filmé. Je réponds à votre question tout simplement je te donne un exemple à la vérité

CM
Cheikh Mourtalla

Dans une démocratie saine un autoproclamé n est jamais reconnu dans l universalité des droits respectivement démocratiques à part ses alliés qui sont les lobbies ennemis de ce peuple souverain. Un autoproclamé est un virus anti democratique. Pour manque de classe de personnalité diplomatie Zéro. Seuls les nullards qui utilisent la force pour régner dans une démocratie. Mais à force de régner le droit se perd.

OM
Otário

Votre pseudo-journaliste est un espion mercenaire vraiment con, que ne sait même pas écrire le français, son texte est plein d'erreurs. Il est payé non seulement par le Quay d'Orsay, mais aussi par les francs-maçons portugais. C'est vraiment stupide cet enchainement. On présente un document du Président en exercice de la CEDEAO, avec l'appui du plus grand pays (le seul Nigeria a plus d'habitants que tous les autres pays de la communauté réunis) et on ose publier en titre que cela suscite l'indignation à la "CEDEAO"? Vous craignez pas de perdre toute credibilité?

TA
Thiam

Vous êtes payé combien pour écrire des bêtises comme ca ? Umaro est un terroriste, un vilain putschiste qui va mal finir. Il n'a pas gagné c'est un voleur. J'ai grandi avec lui, c'est un faux type, je le connais depuis trente ans.

BB
Bandjaky

Le trois president, Macky, Buari et Ussufu, sont de peuls, pour cela ils ont les seuls qui soutiennent Embalo, parce que ils veux mettre dans notre sous régions les président peuls.

ND
Nunes

Vous pouvez faire ces qui vous voulez (maky sall, issoufo ou buary) ,vous êtes petits devant le peuple de la Guinée Bissau. Nous allons prendre en main notre destin et nous allons lutter avec les armes pour nous faire respecter. Devant est le chemin

VF
Viriato

Os guineenses patrióticos, na sua mairia, votaram no Umaru Sissoco Embaló. Ele ganhou limpinho, sem sombras para duvidas. A comunidade internacional esteve lá, reconheceu que as eleições, foram livres, justas e transparentes. O próprio candidato derrotado, telefonou e reconheceu a derrota. A antiga Ministra dos negócios estrangeiros (do partido dele), confirmou o mesmo, numa entrevista que deu nos órgãos de comunicação nacionais e internacionais. Nós os guineenses, sabemos mais tarde o porquê que a comissão da CDEAO, queria travar a entrada em funções do Cissoco, como Presidente da República. Primeiro, porque o candidato derrotado, tem apoios de Alpha Kondé, Lanssana Watara e próprio Presidente da comissão, KassiBrou. Além do representante da CDEAO em Bissau, o DIPLOT, que esta enfiltrado em vários negócios (...). Como é que essa gente podem aceitar a derrota da pessoa que apoiam. Alguém falou aqui de etnias (Maky Sall, Mouhamadou Yussufu, Buhary. Ok, não se esqueçam que o Alpha Kondé e Lanssana Eatara são de etnias Malinké. Como o Alpha Kondé, tem como opositor Selou Dallen Diallo (peul-foulany), este tem probabilidade de vencer as eleições presidenciais na Guinée Conakry. O Alpha Kondé, estando no fim de seu mandato. Sem preparar um substituto à altura. Para travar o Sellou Dallen (peul-foulany), tenta alterar a constituição, para manter no poder, bloqueando o avanço de um peul-foulany, tanto na Guinée Conakry como na Guiné-Bissau, caso de Umaru Cissoco Embaló, também (peul-foulany). A guerilha que está neste momento dentro da CDEAO é: braço de ferro, entre peul-foulany (Maky Sall, Mouhamadou Youssufou e Bohary) versus os Malinkés (Alpha Kondé e Lanssana Watara).

FF
Fidel

A Guiné -Bissau de Amílcar Lopes Cabral, tem filhos capazes de andar na caminho da verdade, fomos ensinados a pautar na legalidade, os presidentes acima referenciados foram os que não querem avanço da África, mas o Domingos Simões Perreira tem a visão ampla para a construção da África, nós escolhemos o DSP para guiar os sonhos dos Guineenses, CEDEAO tem que se cuidar porque somos um estado lutador, guerreiro e estratégico cuidem-se.

AD
Adrien

C’est faux cette histoire de dire q DSP à féliciter umaro cissoko Embaló c’est faux c’est juste une faknews les problèmes q les résultats êtes virés à faveur de umaro pour avoir fert bcp de promesses aux force armées q a renversé le pouvoir de aristides Gomes quelques soit umaro cissoko ils lá manipuler les militaires,avec des complexités de CODOGO ,JMV,Braima Camara.DSP c’est quelqu’un de correct q voulais implante la justice est la démocratie en guine Bissau,les cant de umaro cissoko voulez libélarise les peix pour avoir lésez narcotraficantes rentré fert comme ils veut avec là forçe armée,juste Msr.DSP a promis son peuples qui ils vont faire voir la justice pour tous les Bissau guinen.ces les mots là q fert une révolté le cant de Madem g15 de narcotraficantes q à fert une assauts des pouvoirs sans respect les institutions de état sans respect les règles des joue.

IS
Ibrahim

Honte à la CEDEAO. Notre président ADO, le brave tchê ne doit pas laisser ce voyou diriger un pays comme la Guinee bissau. Dictateur Emabalo

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.