Publicité

JUSTICE

Afrique du Sud: Jacob Zuma renonce à retarder son procès pour corruption

L'ex-président sud-africain Jacob Zuma a annoncé mercredi qu'il renonçait à contester les poursuites lancées contre lui dans une vieille affaire de corruption et confirmé qu'il se présenterait à la justice pour la prochaine audience de son procès le 6 mai.

Crédit Photo : Siabonga Noguiazu
Crédit Photo : Siabonga Noguiazu

Jacob Zuma, ancien président de l'Afrique du Sud.

A la tête du pays de 2009 à 2018, Jacob Zuma, 78 ans, est accusé depuis deux décennies d'avoir touché 4 millions de rands - environ 216.000 euros au cours actuel - de pots-de-vin de la société française Thales, dans le cadre d'un énorme contrat d'armement attribué en 1999. L'ancien chef de l'Etat et le groupe d'électronique ont toujours nié ces accusations. Depuis sa première mise en cause, Jacob Zuma a utilisé toutes les voies de recours juridiques possibles pour tenter d'obtenir l'annulation de ces poursuites.

En février dernier, il s'était fait porter pâle à une audience devant la Haute-Cour de Pietermaritzburg (nord-est) en arguant de problèmes de santé. Mais le tribunal avait aussitôt émis contre lui un mandat d'arrêt «différé» qui l'obligeait à se présenter devant lui le 6 mai. A une semaine de l'audience, Jacob Zuma a annoncé mercredi qu'il renonçait à son ultime recours, une requête devant la Cour constitutionnelle, la plus haute juridiction du pays.

«Cela va lui permettre de se préparer au procès et d'y démontrer qu'il n'a jamais bénéficié de faits de corruption entourant ce contrat d'armement, ni même tenté de retarder ce procès», a indiqué sa fondation dans un communiqué. «J'espère que nos citoyens connaîtront enfin la vérité sur les bénéficiaires de ce contrat d'armement, si la corruption est avérée», a déclaré l'ancien président cité par sa fondation. Jacob Zuma a été poussé à la démission de la présidence sud-africaine en février 2018, emporté par les nombreux scandales de corruption qui ont terni son règne.

Avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Afrique du Sud: Jacob Zuma renonce à retarder son procès pour corruption, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.