Publicité

ESPOIR

Le Kenya s'est débarrassé en grande partie des criquets, selon la FAO

L'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture des Nations Unies (FAO) a fait savoir lundi que le Kenya était en grande partie débarrassé des criquets, exprimant son espoir de voir ce pays d'Afrique de l'Est surmonter la crise qu'il traverse depuis près de deux ans.

© photo : Archives AFP
© photo : Archives AFP

Sur l'ensemble du Kenya, il ne reste des criquets que dans une zone limitée dans le comté de Samburu dans le nord du pays, a indiqué la FAO dans sa dernière mise à jour concernant les criquets.

"Le seul groupe d'essaims de criquets se trouve actuellement à Barsaloi dans le comté de Samburu. Notre équipe effectue des recherches pour trouver les éventuels criquets non identifiés", a précisé la FAO.

Les autres comtés affectés sont désormais débarrassés des criquets, a ajouté la FAO, disant qu'elle restait vigilante.

Le Kenya figure, avec l'Ethiopie et l'Egypte, parmi les pays les plus durement touchés par les criquets.

Toutefois, selon la FAO, les essaims de criquets sont en recul dans la Corne de l'Afrique grâce à des opérations d'élimination à grande échelle et à la faiblesse des précipitations.

LSi avec Agence Xinhua

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Le Kenya s'est débarrassé en grande partie des criquets, selon la FAO, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.