Publicité

EXCLUSIF

Côte d'Ivoire : promotion du Général Kouyaté, colère et indignation au sein de la police

La Promotion de la discorde ou celle de trop ? L'annonce de la promotion du Général Youssouf Kouyaté, le 18 Décembre 2019, n'est pas passée inaperçue dans les rangs de la police nationale ivoirienne et suscite l'indignation au sein des forces de l'ordre. 

Crédit Photo : Abidjan.net
Crédit Photo : Abidjan.net

Le général Youssouf Kouyaté.

Au titre du ministère ivoirien de l'intérieur, de la sécurité et de la protection civile, le Conseil des ministres du 18 Décembre tenu à Yamoussoukro a adopté cinq décrets de promotion dont celui du contrôleur Général de Police, Youssouf Kouyaté, élevé au grade d'inspecteur Général de Police. Une information qui a tôt fait de mettre en rogne les policiers qui ont vu en cet acte posé une promotion de l'incompétence. Ce jeudi 2 Janvier, au lendemain de la célébration du nouvel an, au sein des unités, c'est la soupe à la grimace ; la pilule a toujours du mal à passer. 

Les griefs des officiers ivoiriens contre Youssouf Kouyaté, désormais Général 3 étoiles, sont nombreux. C'est sous la direction de ce nouvel Inspecteur Général que la police ivoirienne a été attaquée à plusieurs reprises, avec  des armes volées et vendues et des données sécuritaires régulièrement biaisées, trompant ainsi la vigilance du président ivoirien Alassane Ouattara. L'inspecteur Général s'adjuge les prouesses des services de sécurité, alors qu'il n'assure que très rarement les coordinations qui aboutissent à des arrestations ou au démantèlement de réseaux mafieux. 

Selon nos informations, Youssouf Kouyaté se serait aussi rendu tristement célèbre au sein de la police ivoirienne après avoir validé l'acquisition de gaz lacrymogènes périmés et pourtant mis à disposition des éléments sur le terrain. À cela s'ajoute l'affaire des primes des policiers opérant sur le pont Henri Konan Bedié, que le Général Kouyaté a bloquées unilatéralement et qui avait suscité des remous au sein de la corporation. Nous avions rencontré Ismaël W. K, officier de police à Abidjan lors de la visite officielle du président français Emmanuel Macron et il était dans une colère noire. Il ne comprend pas cette promotion qu'il qualifie d'injustifiée et totalement inappropriée. "Monsieur le journaliste", s'exclame notre interlocuteur, "nous ne sommes pas dupes. Nous sommes au courant de tout ce qu'il fait mais nous ne voulons pas troubler l'ordre public. Comprenez-vous que nos services manquent de moyens roulants alors que notre chef change de véhicule d'escorte tous les six mois ?" Question ! 

En effet, d'après une source proche du général Youssouf Kouyaté, son parc automobile personnel compterait plus d'une vingtaine de véhicules haut de gamme. À cela s'ajoutent des dizaines de biens immobiliers uniquement dans la capitale économique ivoirienne. M. Konaté, lieutenant de police, en service à Interpol à Abidjan la capitale ivoirienne, est le "superviseur en chef " de tous les chantiers du nouvel Inspecteur Général de Police, Youssouf Kouyaté. Des biens mal acquis ? La question mérite amplement d'être posée à un moment où le président ivoirien Alassane Ouattara est en guerre contre les enrichissements illicites et détournements de deniers publics.

Règlement de compte 

Selon nos informations,  mi-décembre 2019, le Général Kouyaté aurait instauré une cotisation au sein des des forces de police pour l'achat d'un arbre de Noël. Cette information parvenue aux oreilles du ministre d'Etat, de la Défense nationale, Hamed Bakayoko, a provoqué l'ire de ce dernier qui a immédiatement demandé le remboursement intégral aux personnes ayant souscrit. Au nombre de ceux qui avaient souscrit, le Commissaire divisionnaire Elloh Wodjé Raymond ( il a versé un peu plus d'un million Franc CFA). Cet officier de haut rang, lauréat du prix du meilleur policier de la Côte d'Ivoire en 2018, a été pris pour cible par le général Youssouf Kouyaté, qui l'a désigné comme étant la "taupe". Pour assouvir sa vengeance, le directeur de la police ivoirienne n'a pas été tendre. Alors que le Commissaire divisionnaire Elloh Wodjé Raymond, directeur de la police criminelle devait passer de Colonel à Colonel Major cette année, il a été purement et simplement recalé, contrairement au Directeur de la police économique Timité Namory ( proche de M. Kouyaté ) promu Colonel major. Une décision dont la conséquence immédiate est le départ à la retraite du Commissaire divisionnaire Elloh Wodjé Raymond au mois de décembre prochain.

Faisant régulièrement l'objet de recadrage de la part du Général Vagondo Diomandé, ministre ivoirien de la Sécurité, le général Youssouf Kouyaté serait sur les tablettes des services de renseignements français et américains. Une note confidentielle dont nous avons eu copie fait état de sa proximité avec un réseau de trafiquants d'origine asiatique, des chinois en particulier. Nous y reviendrons.

© 2019 LSI AFRICA. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de LSI AFRICA.

Céline Radureau à Abidjan

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Côte d'Ivoire : promotion du Général Kouyaté, colère et indignation au sein de la police, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.