Publicité

CRISE

Lesotho : le premier ministre confirme qu'il va démissionner, mais sans dire quand

Le premier ministre contesté du Lesotho Thomas Thabane a confirmé jeudi 7 mai , sans donner de date précise, sa promesse de démissionner avant le 31 juillet, malgré les pressions de sa coalition gouvernementale qui exige son départ au plus vite.

Crédit Photo : Le Parisien.
Crédit Photo : Le Parisien.

Thomas Thabane.

«J'espère que les préparatifs pourront être bouclés le plus vite possible, avant la date-limite que je me suis moi-même fixée», a indiqué M. Thabane dans une déclaration lue devant la presse. Le petit royaume traverse une grave crise politique depuis la mise en cause en début d'année de M. Thabane, 80 ans, dans le meurtre de son ex-épouse en 2017. Son propre parti, la Convention de tous les Basotho (ABC), et la coalition au pouvoir exigent depuis son départ, mais le chef du gouvernement s'accroche à son poste et n'a promis de le quitter que «d'ici à la fin juillet».

Le 18 avril, Thomas Thabane a fait descendre l'armée dans les rues du pays pour «restaurer l'ordre» face à ses rivaux. Sur médiation de l'Afrique du Sud voisine, la coalition gouvernementale s'est engagée dans la foulée à permettre une retrait «digne» du Premier ministre. Dans ce cadre, le roi Letsie III vient de promulguer une réforme constitutionnelle qui impose au chef du gouvernement d'obtenir l'accord d'une majorité de parlementaires - sénateurs ou députés - pour dissoudre le Parlement et organiser de nouvelles élections. «En conséquence, le gouvernement et mon parti vont finaliser de façon raisonnable la procédure menant à ma démission», a déclaré jeudi le Premier ministre.

M. Thabane a répété que son départ avant l'échéance de son mandat en 2022 était dû à son âge. «Le travail de Premier ministre requiert une bonne perception sensorielle, ainsi que rapidité et force physique. En raison de mon âge, je ne suis plus aussi énergique qu'auparavant», a expliqué l'octogénaire. Enclavé au milieu de l'Afrique du Sud, le Lesotho a connu depuis son indépendance en 1966 une histoire politique instable rythmée de coups d'Etat militaires.

Avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Lesotho : le premier ministre confirme qu'il va démissionner, mais sans dire quand, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.