Publicité

CÉLÉBRATION

Madagascar, le pape s'en prend à la "culture du privilège"

Crédit Photo: PMM
Crédit Photo: PMM

Le pape François et le président Andry Rajoelina.

L'Eglise catholique locale attendait 800.000 personnes sur le site de "Soamandrakizay" ("Un bien pour l'éternité" en langue locale), un ancien vignoble de 60 hectares spécialement aménagé. Selon les organisateurs, l'événement a rassemblé un million de fidèles.

Sur l'immense terrain à l'extrémité de la capitale, ils ont attendu le pape sur des baches en plastique, se protégeant tant bien que mal de la poussière rouge de la terre balayée par le vent, s'infiltrant dans les yeux et les narines. Malgré tout, parés de chapeaux jaunes et blanc avec l'effigie de François, ils ont salué avec un bonheur visible le souverain pontife, arrivé sur le site à bord d'une "papamobile" fabriquée à Madagascar.

Au premier rang, juste devant la tribune, les "VIP" endimanchés bénéficiaient de confortables chaises protégées de bâches blanches. L'homélie du pape a semblé s'adresser d'abord à eux, nantis d'un pays dont les neuf dixièmes des 25 millions d'habitants survivent avec moins de deux dollars par jour. Il ne faut pas "manipuler l'Evangile" mais "construire l'histoire dans la fraternité et la solidarité, dans le respect gratuit de la terre et de ses dons contre toute forme d'exploitation", a-t-il dit.

Privilège et exclusion

François s'en est pris "à certaines pratiques qui aboutissement à la culture du privilège et de l'exclusion", critiquant tous ceux qui pensent que "la parenté devient la clé décisive et déterminante de tout ce qui est juste et bon". Devant la foule, pour qui le consumérisme constitue un rêve inacessible, le pape a souligné que les richesses ne permettaient pas forcément de se rapprocher de Dieu. Et de dénoncer "la course à l’accumulation" qui devient "étouffante et accablante", "aggravant l'égoïsme et l'utilisation de moyens immoraux".

Avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaite à l'article Madagascar, le pape s'en prend à la "culture du privilège", ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajouter votre commentaire il sera mise en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.