Publicité

SÉCURITÉ

L'armée malienne subit de lourdes pertes, 38 soldats tués

L'armée malienne a perdu 38 soldats dans l'attaque de deux camps par des jihadistes en début de semaine, selon un nouveau bilan officiel communiqué jeudi soir et aggravant encore la sévérité du coup reçu par les forces gouvernementales.

Crédit Photo: DW
Crédit Photo: DW

Image d'illustration.

"Je suis très fier de ces éléments, de ces parachutistes, qui se sont battus sur la position. Mais, malheureusement, après les décomptes, aujourd'hui, on a enterré 38 corps", a dit le ministre de la Défense Ibrahima Dahirou Dembélé à la télévision nationale. Le précédent bilan gouvernemental datant de mardi soir faisait état d'au moins 25 soldats tués et d'une soixantaine portés disparus.

Ce nouveau bilan confirme l'ampleur du revers essuyé par l'armée malienne lundi et mardi autour des camps de Boulkessy et de Mondoro, dans le centre du Mali près de la frontière du Burkina Faso. Les forces maliennes ont repris les camps avec l'appui d'avions de chasse et d'hélicoptères de la force antijihadiste française Barkhane. Quinze jihadistes ont été tués, selon le gouvernement malien.

Mais les forces maliennes n'avaient pas connu un tel bain de sang depuis le 17 mars au moins, quand une attaque jihadiste contre un camp de l'armée à Dioura (centre) avait fait près de 30 morts. Les évènements de Boulkessy sont une nouvelle illustration de la dégradation continue de la situation dans ce pays en proie depuis 2012 aux insurrections indépendantistes, salafistes et jihadistes et aux violences interethniques meurtrières.

Le gouvernement avait immédiatement été soupçonné de minorer les chiffres. Les femmes et les enfants de soldats avaient exprimé leur colère mercredi à Bamako, réclamant la vérité, des nouvelles des soldats et des moyens supplémentaires pour leur armée.

Les interrogations demeurent quant à la réalité du nouveau bilan. Le ministre de la Défense, s'exprimant en uniforme à Boulkessy, a assuré que 33 soldats avaient été retrouvés en vie, dont huit reçoivent des soins. Mais il n'a pas dit si d'autres continuaient à manquer à l'appel.

Avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Mali: l'armée subit de lourdes pertes, 38 soldats tués, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.