Publicité

TERRORISME

Centre du Mali: au moins 10 soldats maliens tués dans une embuscade

Au moins 10 soldats maliens ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans la région de Guiré (centre), une zone proche de la frontière mauritanienne où sévissent des groupes djihadistes armés, a appris LSI AFRICA de sources sécuritaire et locale.

Crédit Photo : AFP
Crédit Photo : AFP

Image d'illustration.

Le «bilan provisoire actualisé de l'embuscade de Guiré est de 10 morts, dont un sous-lieutenant, des rescapés retrouvés et quatre véhicules brûlés, une ambulance emportée», indique un rapport interne du ministère de la Sécurité. «On a compté 10 morts, dont un sous-lieutenant», a confirmé à LSI AFRICA un élu de Guiré joint par téléphone. «Dans la nuit, des coups de feu nous ont empêchés de dormir, on aurait dit des bombes, nos maisons tremblaient», a déclaré à l'AFP un élu de Guiré joint par téléphone. «Ce matin, ont a compté 10 morts, dont un sous-lieutenant», a-t-il ajouté. «Depuis lundi, des hommes à moto circulent dans la zone, ils ont fait des prêches à Dilly, Moroudia et Guiré», des localités situées à entre 50 et 100 km de la Mauritanie, a expliqué un administrateur civil de la région s'exprimant sous couvert d'anonymat. «C'est hier (jeudi) qu'ils ont quitté Dilly pour Guiré et c'est en cours de route qu'ils ont organisé cette attaque contre les FAMa (Forces armées maliennes), a-t-il ajouté.

C'est la troisième fois que les forces de sécurité maliennes essuient des pertes aussi lourdes depuis que les militaires ont pris le pouvoir à la faveur d'un coup d'Etat le 18 août. Quatre soldats maliens avaient été tués et 12 autres blessés le 27 août dans une embuscade imputée aux djihadistes près de Mopti, dans le centre du pays, avant l'intervention de moyens aériens qui ont permis de «neutraliser» une vingtaine d'ennemis, a indiqué l'armée. Quatre soldats avaient également été tués cinq jours plus tôt par l'explosion d'un engin au passage de leur véhicule, également dans le centre, un des principaux foyers des violences qui ont fait des milliers de morts militaires et civils depuis 2012 au Mali et qui se sont propagées depuis 2015 au Burkina Faso et au Niger voisins.

LSI AFRICA avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Centre du Mali: au moins 10 soldats maliens tués dans une embuscade, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.