Publicité

CORONAVIRUS

Mozambique : plus de 6.000 emplois perdus dans le secteur du tourisme

Le Syndicat national des employés d'hôtellerie, du tourisme et des industries similaires (SINTIHOTS) du Mozambique a déclaré mardi que 6.115 employés du secteur touristique avaient perdu leur emploi à cause de du COVID-19.

© Shutterstock
© Shutterstock

Au niveau national, 1.443 établissements ont été fermés, et de ce fait des employés ont été licenciés, remerciés ou ont vu leur contrat de travail résilié, avec ou sans indemnités, a déclaré le secrétaire général du SINTIHOTS, Luis Macuacua, joint au téléphone par Xinhua.

Ce secteur emploie actuellement 64.640 personnes, dont 21.000 ont été "suspendues" par leur employeur, ce qui signifie qu'on ne sait pas encore clairement s'ils pourront retrouver leur emploi.

"Ces 6.115 employés n'ont plus aucun lien avec leur employeur dans le secteur du tourisme, et 21.000 autres sont privés d'emploi. Leur employeur a suspendu leur contrat, en leur accordant des congés collectifs et en suspendant leur rémunération", a indiqué M. Macuacua.

Le dirigeant syndical a souligné que cette situation pourrait affecter les moyens de subsistance de près de 107.000 personnes.

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Mozambique : plus de 6.000 emplois perdus dans le secteur du tourisme, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.