Publicité

ACCIDENT

Nigeria : un pasteur confond eau bénite et essence, énorme explosion à Lagos

Un pasteur a confondu de l'essence avec de l'eau bénite pendant un service de guérison dans une église de Lagos, au Nigeria, causant une énorme explosion et tuant un fidèle, ont annoncé les services de secours.

Crédit Photo: Paris Match
Crédit Photo: Paris Match

Image d'illustration.

«Le pasteur a pris un bidon rempli d'essence, en pensant qu'il contenait de l'eau», a déclaré Ibrahim Farinloye, porte-parole de l'Agence nationale de gestion des urgences (Nema). «Alors qu'il vidait le contenu sur un homme (venu recevoir sa bénédiction, ndlr), une bougie allumée à côté a pris feu et les a tous deux embrasés», a déclaré M. Farinloye. Le fidèle est décédé sur place, son cadavre était «méconnaissable», tandis que le pasteur a subi de «graves brûlures», a-t-il précisé.

Énorme nuage de fumée grise

L'incendie, qui s'est déroulé dans une église du quartier de Baruwa, dans la capitale économique nigériane, s'est ensuite étendu à un gazoduc passant à proximité, qui a explosé, créant une énorme nuages de fumée grise dans le ciel de Lagos, selon le responsable des secours et des médias locaux. Femi Oke-Osanyintolu, responsable des services d'urgence de l'Etat de Lagos (Lasema) a confirmé l'accident, précisant que les secours tentaient d'éteindre l'incendie généré par l'explosion du pipeline. «Un seul corps a été retrouvé, tandis que l'autre personne blessée (le pasteur, ndlr) est en train de recevoir des soins», a-t-il ajouté. «Nous avons réagi rapidement pour tenter d'éteindre l'incendie».

Avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Nigeria : un pasteur confond eau bénite et essence, énorme explosion à Lagos, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.