Publicité

RÉCOMPENSE

Le prix Nobel de la Paix attribué au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed

 Abiy Ahmed est récompensé "pour ses efforts en vue d'arriver à la paix et en faveur de la coopération internationale" avec l’Érythrée voisine.

Crédit Photo: ANA
Crédit Photo: ANA

Abiy Ahmed a reçu ce Vendredi à Oslo, le prix Nobel de la Paix.

Le prix Nobel de la Paix a été remis ce vendredi 11 octobre à Oslo. Après le Congolais Denis Mukwege, le "réparateur des femmes", et la Yazidie Nadia Murad, ancienne esclave sexuelle de Daesh, c'est le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, artisan d'une réconciliation spectaculaire entre son pays et l’Érythrée voisine, qui a été récompensé.

Abiy Ahmed est récompensé "pour ses efforts en vue d'arriver à la paix et en faveur de la coopération internationale, en particulier pour son initiative déterminante visant à résoudre le conflit frontalier avec l’Érythrée", a déclaré la présidente du comité Nobel norvégien, Berit Reiss-Andersen. Depuis qu'il a pris les rênes du deuxième pays le plus peuplé d'Afrique en avril 2018, le quadragénaire a secoué jusque dans ses fondations un régime ankylosé par plus de 25 ans d'exercice autoritaire du pouvoir et pesé sur les dynamiques de la Corne de l'Afrique.

La paix avec l'Érythrée consacrée

Ce dirigeant d'un régime dont il est le pur produit, fils de modestes villageois devenu espion en chef, a initié de profonds changements en Éthiopie, suscitant espoirs et inimitiés. Six mois à peine après son investiture, Abiy Ahmed, 43 ans, avait conclu la paix avec son voisin érythréen, fait relâcher des milliers de dissidents, s'était publiquement excusé des violences des forces de sécurité et avait accueilli à bras ouverts les membres de groupes exilés qualifiés de "terroristes" par ses prédécesseurs.

Plus récemment, il a développé son programme d'ouverture d'une économie largement contrôlée par l'état et il pèse désormais de tout son poids pour que les élections législatives, qu'il promet inclusives, se tiennent en mai 2020.

Les lauréats reçoivent un chèque de 9 millions de couronnes (830.000 euros), à se partager le cas échéant entre récipiendaires d'un même prix, ainsi qu'une médaille d'or et un diplôme. Le prix leur sera formellement remis le 10 décembre, date-anniversaire de la mort de son fondateur, l'industriel et philanthrope suédois Alfred Nobel (1833-1896). 

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Le prix Nobel de la Paix attribué au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.