Les Rencontres Africa
Publicité

DISPARITION

L'écrivain Pierre Péan, auteur de "Nouvelles affaires africaines", est mort

Spécialiste de l'Afrique, il en devient une référence grâce à son premier best-seller intitulé "Affaires africaines", suivi part de nombreuses autres enquêtes.

Crédit Photo: Cen-Press
Crédit Photo: Cen-Press

Pierre Péan est mort à l'âge de 81 ans.

Son plus grand succès est son ouvrage "Une jeunesse française-François Mitterrand. 1934-1947". Le journaliste révèle que le président socialiste a reçu la décoration de la Francisque des mains du maréchal Pétain.

Il est également l'auteur d'autres livres sur des personnages politiques, comme Jacques Chirac, Bernard Kouchner ou encore Marine Le Pen. Il a collaboré en tant que journaliste pour différents médias tels que Libération, Le Canard Enchaîné ou Actuel.

"Pierre Péan détestait le terme "journalisme d’investigation", qu’il jugeait trop inquisitorial, trop accusatoire, trop "yankee". Il préférait l’expression "enquête" qu’il jugeait plus conforme à l’esprit français", comme le rappelle nos confrères de l'Obs.

En 2017, le tribunal correctionnel de Paris avait condamné le journaliste Pierre Péan pour avoir laissé entendre que le président gabonais Ali Bongo était à l’origine des tentatives d’assassinat de Jean-Pierre Lemboumba.  Les passages incriminés figurent dans le livre Nouvelles affaires africaines, publié en 2014 aux éditions Fayard, dans lequel le journaliste Pierre Péan revient longuement sur les relations entre Ali et Omar Bongo.

Dans l’un des chapitres, l’auteur laisse entendre que le président gabonais aurait commandité deux tentatives d’assassinat à l’encontre de Jean-Pierre Lemboumba, qui était alors le directeur de cabinet d’Omar Bongo et aurait comploté pour empêcher le fils Bongo de succéder à son père. « Un contrat a été mis sur sa tête, écrit ainsi Pierre Péan. C’est un voyou du Havre qui est chargé de l’exécution. La PJ retrouve le donneur d’ordre : un Coréen proche d’Ali Bongo. »

En revanche, le tribunal a débouté le président gabonais concernant d’autres passages du livre, où l’auteur relate la rumeur selon laquelle Ali Bongo serait responsable de l’empoisonnement mortel de Georges Rawiri, ancien président du Sénat et considéré comme le numéro 2 du régime.

Originaire de la Sarthe, Pierre Péan a été nommé chevalier de la Légion d'honneur en 2013.

LSI AFRICA

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaite à l'article L'écrivain Pierre Péan, auteur de "Nouvelles affaires africaines", est mort, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajouter votre commentaire il sera mise en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.