Publicité

PRÉSIDENTIELLE / CÔTE D'IVOIRE

Côte d'Ivoire: Soro, Bedié et Affi N'Guessan contestent la candidature de Ouattara

Candidat à la présidentielle du 31 octobre en Côte d'Ivoire, Pascal Affi N'Guessan, Premier ministre sous Laurent Gbagbo, a déposé une requête pour faire invalider la candidature du président Alassane Ouattara. Il rejoint Guillaume Soro et Henri Konan Bedié dans la même démarche. L'ex-chef des Jeunes patriotes Charles Blé Goudé milite quant à lui pour un report du scrutin. 

Crédit Photo : Montage / Pxz
Crédit Photo : Montage / Pxz

Henri Konan Bedié, Pascal Affi N'Guessan et Guillaume Soro.

Dans leur "requête" datée du 6 septembre et parvenue à LSI AFRICA lundi, Pascal Affi N'Guessan et le Front populaire ivoirien (FPI, fondé par Gbagbo) demandent au Conseil constitutionnel de "déclarer inéligible M. Ouattara et par conséquent de rejeter sa candidature".  Alors que la Constitution limite à deux les mandats présidentiels, l'annonce de la candidature du chef de l'Etat sortant pour un troisième mandat a provoqué des manifestations meurtrières en août. Les partisans de M. Ouattara affirment que le changement de Constitution en 2016 a remis les compteurs à zéro, ce que conteste le FPI.

"L’avènement de la nouvelle Constitution intervenu au cours de son second mandat a-t-il eu pour effet de remettre la comptabilité de ses deux précédents mandats à zéro? La réponse est clairement négative et ne souffre d'aucune ambiguité", selon le texte de la requête. Acteurs politiques et société civile s'inquiètent d'une montée de tension en Côte d'Ivoire, dix ans après la crise post-électorale née du refus du président sortant Laurent Gbagbo de reconnaître la victoire d'Alassane Ouattara.

Les anciens alliés et désormais opposants au régime d’Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et Guillaume Soro, tous candidats à la Présidentielle du 31 octobre 2020 ont eux aussi saisi, par l’entremise de leurs avocats respectifs, le Conseil constitutionnel aux fins d’invalider la candidature d’Alassane Ouattara au scrutin. « L’objet de la présente requête est relatif à l’éligibilité d’un candidat, en l’occurrence, Monsieur Alassane Oiattara, à l’élection du président de la République de Côte d’Ivoire ; Dans ces conditions, il doit être conclu que c’est fort à raison que le PDCI-RDA et Monsieur Bédié Konan Aimé Henri, ainsi que le GPS et Monsieur Soro Kigbafori Guillaume, adressent leurs observations sur l’éligibilité du ci-avant candidat au Conseil constitutionnel », lit-on dans le document. L’avis du Conseil constitutionnel sur cette requête est donc attendu, même si l’issue semble connue d’avance.

Blé Goudé demande un report

Ancien ministre de Gbagbo, Charle Blé Goudé a lui affirmé lundi à La Haye, où il est en liberté conditionnelle, qu'il faut reporter la présidentielle. "Organiser le scrutin dans des circonstances pareilles serait conduire notre pays droit dans le mur", a déclaré M. Blé Goudé.  "Il nous faut repousser le scrutin, mettre ce report à profit pour organiser des assises nationales qui permettraient de rechercher le consensus", a poursuivi celui qui a été acquitté de crimes contre l'humanité en première instance par la Cour pénale internationale (CPI) et attend un éventuel procès en appel.

La commission électorale indépendante (CEI) ivoirienne a indiqué le 3 septembre avoir reçu 44 dossiers de candidature, dont ceux de Laurent Gbagbo, toujours en Belgique, et de l'ex-chef rebelle et ancien Premier ministre Guillaume Soro, qui réside en France.

LSI AFRICA avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Côte d'Ivoire: Soro, Bedié et Affi N'Guessan contestent la candidature de Ouattara, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.