Les Rencontres Africa
Publicité

SANTÉ

Des cliniques gratuites au secours d'une population aux abois

Blessing Chingwaru l'a échappé belle. Atteint de tuberculose, ce jeune Zimbabwéen n'a eu la vie sauve que parce qu'il a pu être soigné dans un des rares centres de santé du pays qui offrent des soins gratuits à la population pauvre.

Crédit Photo: S & A
Crédit Photo: S & A

Image d'illustration.

En février, il s'est présenté à l'hôpital de son quartier de Glen Norah, en banlieue de la capitale Harare, en se plaignant de douleurs de poitrine et de fatigue.

"Ma santé se dégradait et je ne savais pas pourquoi", se souvient Blessing Chingwaru, 29 ans. Le diagnostic des médecins de la polyclinique Rutsanana est immédiat et sans appel. Il présente tous les symptômes d'une tuberculose à un stade déjà bien avancé: son poids ne dépasse pas 37 kg.

Immédiatement pris en charge, le patient a aujourd'hui repris des couleurs et du poids. "Je pèse 52 kg", annonce-t-il en levant ses poings serrés pour témoigner de sa vigueur retrouvée, "le service ici est très bien". Le Zimbabwe est englué depuis deux décennies dans une crise économique et financière catastrophique et jusque-là sans issue qui n'a pas épargné son système de santé publique.

Sous-payés, sous-équipés, les médecins ont raccroché leurs stéthoscopes à plusieurs reprises ces derniers mois, notamment pour exiger des salaires décents en devise forte. Quant aux patients, ils sont contraints, même dans les hôpitaux d'Etat, de payer de leur poche leurs traitements. 

Même s'ils ont nettement reculé depuis les années 2000, les taux de prévalence du sida et de la tuberculose au Zimbabwe restent parmi les plus élevés de la planète. Le premier atteint 13,3% de sa population adulte - plus d'un million de personnes - et le second 278 cas sur 100.000.

Avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaite à l'article Zimbabwe: des cliniques gratuites au secours d'une population aux abois, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajouter votre commentaire il sera mise en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.