Publicité

EXCLUSIF

Fabrice Sawegnon violemment agressé à Paris

Les ennuis s'accumulent pour Fabrice Sawegnon, patron du Groupe Voodoo et conseiller d'Alassane Ouattara. Candidat malheureux à la mairie du Plateau à Abidjan, le communicant d'origine béninoise vient d'être lâché par le groupe audiovisuel français M6, jusque là partenaire de Life TV.

Crédit Photo: Fbook FS.
Crédit Photo: Fbook FS.

Fabrice Sawegnon, patron du groupe Voodoo et conseiller d'Alassane Ouattara.

L'agression qui s'est déroulée à Paris, était d'une rare violence à en croire une source proche de Fabrice Sawegnon. En effet, le patron du groupe Voodoo a été violemment pris à partie par quatre individus le week-end dernier à Paris alors qu'il était accompagné de son garde du corps. Les deux hommes ont été littéralement roués de coups sans qu'ils ne puissent se défendre face à des hommes d'origines maghrébines jusque là encore non identifiés. 

Selon une source crédible et proche du candidat malheureux de la mairie du plateau, Fabrice Sawegnon aurait le visage tuméfié, semblable à celui d'un boxeur. Ces rares proches informés de l'incident, le décrivent comme méconnaissable. 

Fabrice Sawegnon et son garde du corps ont-ils été pris à partie par des adversaires politiques ? S'agissait-il d'un règlement de compte ou d'un acte isolé ? Pour l'heure les enquêtes sont en cours pour identifier les motifs de cette violente agression en plein cœur de Paris. 

À la tête de l'agence Vodoo depuis plus de 20 ans, Fabrice Sawegnon est descendu dans l'arène politique en 2018. Il n'est pas apparu en public depuis cet incident en dehors d'une publication sur sa page facebook à bord d'un avion sans qu'on ne puisse déterminer la date à laquelle cette photo a été prise. Décrit comme étant cash et parfois arrogant, le communicant qui a ses habitudes à l'hôtel Peninsula de Paris, à 1300 € la nuit, vit décidément une période compliquée depuis sa défaite face  Jacques Ehouo, qu'il qualifiait pourtant de "menu fretin". 

LSI AFRICA

Commentaires (6)

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaite à l'article Côte d'Ivoire / France: Fabrice Sawegnon violemment agressé à Paris, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajouter votre commentaire il sera mise en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Derniers commentaires

M
Mariette

Gagagaga

LN
Le Baobab

Dommage qu'on en soit encore à ces comportements de bas étages ! Prompt rétablissement à lui.

JK
Jérôme

Ce n'est que le début pour ce mercenaire envoyé depuis le Bénin. Le vodoo c'est le mal et ça ne paie pas, surtout quand c'est importé sur les berges de la lagune ivoirienne. On dit que c'est des maghrébine...

KA
Kouamé Serges Alain

Une enquête nous situera sur cet évènement qui ma foi n'est pas banal.Autre chose. A quoi à servir sa garde rapprochée qui malgré sa présence n'à pu éviter le gogainage du boss?

YR
Yan

CELA NE PEUT QU'ÊTRE L'OEUVRE DU RDR , DU BIORDEL LÂCHE ALASSANE OUATTARA ET DE LEUR BORDEL D'AFFIDÉS. MAIS UN JOUR VIENDRA , LE COMMANDITAIRE SERA COMMANDITÉ.

YN
Yao Martin

C'est bien fait pour lui...! Lol

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.