Publicité

LAÏCITÉ

La question du voile perturbe la rentrée d'une école catholique de Dakar

Une école catholique renommée de Dakar a refusé d'admettre en cours des élèves musulmanes portant le voile, en vertu d'un nouveau règlement qui suscite une polémique dans ce pays très majoritairement musulman et réputé pour sa tolérance religieuse.

Crédit Photo: Cheick K
Crédit Photo: Cheick K

Image d'illustration.

Ancienne colonie française, le Sénégal, "République laïque, démocratique et sociale", selon la Constitution, compte plus de 90% de musulmans, adhérant pour la plupart à l'islam soufi, qui vivent dans une grande concorde avec le reste de la population, principalement catholique.

Les Sénégalaises sortent généralement en rue tête nue, coiffées d'une perruque à la mode ou d'un foulard aux couleurs éclatantes, assorties à leurs boubous ou robes traditionnelles. Le hijab, qui ne laisse voir que l'ovale du visage et dont l'usage est courant dans le monde musulman, reste marginal au Sénégal, où il est porté par des Sénégalaises aux pratiques religieuses rigoristes et par des étrangères.

"Nous sommes huit élèves, toutes voilées, à n'avoir pas été admises dans l'école. Nous avons d'abord été regroupées, puis nos parents ont été appelés pour qu'ils viennent nous chercher", a expliqué une élève de terminale sous couvert de l'anonymat.

Elle fréquente depuis quatre ans l'établissement en question, l'Institution Sainte-Jeanne-d'Arc (ISJA), et portait jusqu'alors le voile à l'école. La même démarche s'était déjà produite mardi à l'accueil des élèves du primaire et du collège, a rapporté le père d'une d'élève, Mohamed Rose, alors que quelques policiers en uniforme surveillaient les entrées de l'établissement.

- Uniforme et "tête découverte"-

La direction de l'école avait précisé aux parents il y a plusieurs mois que la "Congrégation des Soeurs de Saint-Joseph de Cluny", dont elle dépend, avait décidé que la "tenue autorisée (...) se composera à partir de la rentrée de septembre 2019 de l'uniforme habituel, avec une tête découverte, aussi bien pour les filles que les garçons".

Tout en affirmant que l'école, créée en 1939, continue à accueillir des "personnes de toutes origines, cultures et croyances, sans exclusion", le texte demande à tous les élèves "de respecter l'identité de l'école, en partie définie par la tenue". Il ajoute que ce règlement est "conforme" à ce qui est en vigueur dans les 57 pays où la congrégation est présente.

Situé à deux pas de la cathédrale de Dakar, l'école, l'une des plus réputées du pays, est fréquentée par les enfants de familles aisées. Des religieuses catholiques qui y travaillent portent un voile.

"Nous n'avons renvoyé aucun élève. Nous avons donné aux familles le règlement intérieur dès le mois de mai. Elles ont pu lire ce règlement, le signer et le valider avant les demandes d'inscription", s'est défendue la proviseure de l'ISJA, Ryanna Tall. "Pour les élèves dont nous avons constaté que la tenue n'était pas règlementaire, nous avons demandé aux familles de bien respecter le règlement intérieur qu'elles ont signé".

Le nombre d'élèves voilées non admises n'a pas été indiqué. L'établissement compte plus de 1.700 élèves, garçons et fille

Avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Sénégal: la question du voile perturbe la rentrée d'une école catholique de Dakar, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.