Publicité

CRISE

Côte d'Ivoire : député élu de Ferké, Guillaume Soro perd son immunité parlementaire

Le conflit entre Guillaume Soro et le pouvoir ivoirien prend une nouvelle tournure. Le bureau de l'Assemblée nationale de Côte d’Ivoire a levé ce lundi l'immunité parlementaire de l'ex-président du Parlement, Guillaume Soro et de cinq députés ivoiriens.

Crédit Photo: GPS
Crédit Photo: GPS

Guillaume Kigbafori Soro.

Ces six députés sont accusés d’atteinte à l’autorité de l’Etat, une procédure qui ouvre la voie à un jugement de ces élus du peuple. Guillaume Soro est poursuivi pour atteinte à l'autorité de l'Etat, complicité de détournement de deniers publics, de recel de détournement de deniers publics et blanchiment de capitaux, tandis que les autres députés arrêtés sont accusés de «trouble à l'ordre public, diffusion de nouvelle fausse et atteinte à l'autorité de l'Etat».

Soumahoro l'ennemi de toujours....

En Janvier 2019, sous la présidence de Guillaume Soro, le bureau de l'assemblée nationale s'était opposé à la levée de l’immunité parlementaire des députés Jacques Ehouo et Alain Lobognon, comme le souhaitait le procureur. Malgré une abstention de 13 députés RHDP au cours de cette séance inédite, les membres du bureau du parlement avaient voté pour la fin des poursuites judiciaires contre Alain Lobognon, le député de Fresco (Sud-Ouest) incarcéré pour divulgation de fausses nouvelles et trouble à l’ordre public et son collègue Jaques Ehouo, député du Plateau poursuivi pour détournements et faux en écriture. Un an plus tard, Amadou Soumahoro, l'actuel président de l'assemblée, ouvertement anti-Soro n'est pas allé de main morte. Il a toujours "rêvé" en se rasant chaque matin, porter un coup à Guillaume Soro, c'est désormais chose faite.

L'ex-Premier ministre de Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, l'insubmersible Guillaume Soro qui retombe toujours sur ses pattes, n'a pas tardé à réagir à ce nouveau coup porté à sa candidature dans le cadre de la présidentielle ivoirienne d'Octobre 2020 : « L’histoire nous enseigne que lorsqu’on s’abandonne à autant d’euphorie et d’esbroufe les désillusions des lendemains n’en sont que plus amères. GPS reprend tes esprits, marche sur le chemin de la victoire », a-t-il tweeté sur son compte officiel Twitter.

A la suite de cette levée d'immunité parlementaire de Guillaume Soro et cinq autres députés, la Rédaction de LSI AFRICA a recueilli la réaction d'un intime du président du GPS qui a souhaité garder l'anonymat : "Sous la Vème république, François Mitterand fut le premier à perdre son immunité parlementaire en 1959, dans le cadre de l'enquête sur l'attentat de l'Observatoire. Tout le monde connaît la suite de sa carrière politique. On s'en remettra", a-t-il déclaré. Guillaume Soro avait été réélu député de Ferkéssédougou au terme des élections législatives du 18 Décembre 2016. 

LSI AFRICA

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Côte d'Ivoire : député élu de Ferké, Guillaume Soro perd son immunité parlementaire, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.