Publicité

JUSTICE

Soudan : Béchir condamné à deux ans de «résidence surveillée» pour corruption

L'ancien président soudanais Omar el-Béchir a été condamné, par un tribunal de Khartoum samedi, à deux ans en «résidence surveillée» pour corruption, quelques mois après avoir avoir été destitué par l'armée sous pression de la rue.

Crédit Photo: Reuters
Crédit Photo: Reuters

Omar el-Béchir, 75 ans.

Béchir, 75 ans, destitué le 11 avril après 30 ans de pouvoir, était jugé par un «tribunal spécial» depuis le mois d'août pour fonds perçus de l'Arabie saoudite.

Avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Soudan : Béchir condamné à deux ans de «résidence surveillée» pour corruption, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.