Publicité

TERRORISME

Tchad: au moins dix civils tués dans une attaque de Boko Haram

Au moins dix civils ont été tués et sept autres enlevés vendredi au Tchad dans une attaque attribuée au groupe djihadiste Boko Haram par un officier de l'armée et le préfet local. 

Crédit Photo : Ysoouf Dimé
Crédit Photo : Ysoouf Dimé

Image d'illustration.

«Vers trois heures du matin, les éléments de Boko Haram ont attaqué Tenana, tuant deux femmes et huit hommes» de ce village de la région du Lac, une zone frontalière du Nigeria, du Niger et du Cameroun, a dit un officier sous couvert de l'anonymat. «Ils ont enlevé sept hommes, pillé et brûlé le village avant de se retirer», a ajouté la même source. Dans cette région marécageuse parsemée d'îlots où les djihadistes avaient trouvé refuge, l'armée tchadienne avait déclenché en avril une vaste offensive contre Boko Haram après la mort de 98 soldats dans l'attaque d'une de ses bases à Bohoma.

Le préfet de Fouli, Yacoub Mahamat Seitchimi, a confirmé l'attaque de vendredi et son bilan sans donner plus de détails. «J'ai envoyé le sous-préfet et le commandant de la gendarmerie, ils sont allés compatir avec les familles endeuillées», a-t-il dit. «Il s'agit des enfants de la localité mécontents qui s'attaquent à leurs propres parents», a-t-il ajouté. Contacté, le ministre de la Communication, Mahamat Zene Cherif, n'a pas confirmé l'attaque, affirmant qu'il était lui-même en train de «recouper ses informations».

Après l'offensive d'avril, qui avait conduit les troupes tchadiennes à se déployer jusqu'au Niger et au Nigeria, le président Idriss Déby Itno, qui aura en décembre passé 30 ans au pouvoir, avait affirmé qu'il n'y avait «plus un seul djihadiste sur l'ensemble de la zone insulaire». Mais le 9 juillet, un véhicule de l'armée avait sauté sur une mine artisanale à Kalam, ce qui avait provoqué la mort d'au moins huit soldats tchadiens dans une attaque également attribuée à Boko Haram.

Dhamila Zinaré

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Tchad: au moins dix civils tués dans une attaque de Boko Haram, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.