Publicité

CRISE

Tchad : manifestation contre le CMT et l'ingérence de la France

De jeunes manifestants, répondant à l'appel de L'opposition et des organisations de la société civile, sont sortis dans les rues de N'Djamena, dans la nuit de lundi à mardi, pour exprimer leur opposition au Conseil militaire de transition (CMT) et à l'ingérence de la France, selon des médias locaux.

Dans un concert de casseroles et de sifflets, ils ont appelé à la démission du CMT, censé gérer le pays pour une transition de 18 mois suite à la mort du président Idriss Déby le 20 avril dernier.

Ils ont également proféré des slogans anti-français et brûlé des drapeaux tricolores. Lors des obsèques de M. Déby vendredi dernier, le président français Emmanuel Macron avait promis d'accompagner le CMT durant la transition.

Dispersée par les forces de l'ordre, cette manifestation avait été initiée par le mouvement citoyen Wakit Tama ("L'heure est venue", en arabe tchadien), lancé par plusieurs partis d'opposition et organisations de la société civile.

Le bilan de ce mardi est soldé par plusieurs arrestations dont l'artiste Djim Radé, des blessés par balles et au moins 3 morts dans le rang des manifestants.

Le ministre de la Sécurité publique et de l'Immigration, Souleyman Abakar Adam, avait interdit lundi par arrêté "toutes les marches ou manifestations, quelles que soient leurs dénominations, n'ayant pas eu un accord préalable et susceptibles d'occasionner de troubles à l'ordre public".

Les ministres du dernier gouvernement du défunt président Déby ont été reconduits par le CMT en attendant la mise en place d'un gouvernement de transition.

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Tchad : manifestation contre le CMT et l'ingérence de la France, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.