Publicité

VIOLENCES

5 morts dans les violences xénophobes "inacceptables" pour Ramaphosa

Cinq personnes ont été tuées et près de 200 autres arrêtées dans les émeutes xénophobes qui secouent depuis dimanche l'Afrique du Sud, qualifiées de "totalement inacceptables" par le président sud-africain Cyril Ramaphosa.

Crédit Photo: ANCM
Crédit Photo: ANCM

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa.

Mardi encore, la police a tiré des balles en caoutchouc dans le centre de Johannesburg, la principale ville du pays, pour disperser des centaines de personnes, certaines armées de machettes et de haches.

Elle a aussi repoussé des petits groupes dans le township d'Alexandra, qui jouxte le quartier financier de Sandton, pour prévenir de nouveaux pillages de commerces tenus par des étrangers. Depuis dimanche, cinq personnes ont été tuées dans la région de Johannesburg, épicentre des violences, a annoncé mardi la police, qui a fait état de 189 arrestations et indiqué avoir déployé des renforts dans les points chauds de la capitale économique.

"Le plus grand nombre" de victimes sont des Sud-Africains, a précisé le ministre de la Police, Bheki Cele."Les gars sont arrivés en trombe et ont vandalisé les magasins", a expliqué à l'AFP un témoin, Gavin Booldchand, à Coronationville, une banlieue pauvre de Johannesburg où deux personnes ont été tuées mardi.

"Le propriétaire d'un magasin est sorti et a tiré dans la foule (...). Il a tiré sur un Noir en plein visage", a-t-il ajouté, accusant les étrangers de "prendre" les emplois des Sud-Africains.

Avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Afrique du Sud: 5 morts dans les violences xénophobes "inacceptables" pour Ramaphosa, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.