Les Rencontres Africa
Publicité

CRISE ALIMENTAIRE

Le Zimbabwe menacé de famine, l'ONU lance un appel aux dons

L'agence des Nations unies pour l'alimentation a lancé mardi un appel à des dons pour un montant de 331 millions de dollars afin de venir en aide aux millions de personnes menacées de famine au Zimbabwe.

Crédit Photo: S-PIC
Crédit Photo: S-PIC

Image d'illustration.

Environ cinq millions de personnes, soit un tiers des 16 millions de Zimbabwéens, ont besoin d'une aide alimentaire et au moins la moitié d'entre eux sont au bord de la "famine", selon le programme alimentaire mondial (Pam). Quelque 2,5 millions de Zimbabwéens "s'acheminent vers la famine", a déclaré le directeur exécutif du Pam, David Beasley, lors du lancement de cet appel.

Et si rien n'est fait, au début de l'année prochaine 5,5 millions de Zimbabwéens seront dans une situation similaire, a-t-il averti. Ancien grenier à céréales de l'Afrique australe, le Zimbabwe est empêtré depuis près de deux décennies dans une grave crise économique et financière qui s'est traduite notamment par des pénuries régulières de denrées de première nécessité comme la farine, le pain ou l'huile. La dernière campagne agricole a été particulièrement mauvaise en raison de la sécheresse.

Les dons devraient aussi permettre de répondre aux besoins humanitaires des victimes du cyclone Idai qui a frappé une partie de l'est du Zimbabwe plus tôt cette année. Le cyclone, qui avait aussi balayé le Malawi et le Mozambique, avait touché 570.000 Zimbabwéens et fait 50.000 déplacés dans le pays. Le ministre zimbabwéen des Finances Mthuli Ncube avait déclaré a semaine dernière que le gouvernement apportait une aide alimentaire à des centaines de milliers de personnes victimes de la sécheresse et avait fourni des céréales à 757.000 foyers depuis janvier.

Le président Emmerson Mnangagwa, qui a succédé à Robert Mugabe après son éviction à l'issue d'un coup de force en novembre 2017, a promis de revivifier l'économie du pays. Mais depuis son arrivée au pouvoir, la situation économique a encore empiré. L'inflation annuelle s'est établie à 176% en juin, du jamais vu en une décennie. Outre l'inflation galopante et les pénuries de produits de base, la population est confrontée à la dépréciation de la pseudo-monnaie locale et à des coupures d'électricité. 

Avec Belga

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaite à l'article Le Zimbabwe menacé de famine, l'ONU lance un appel aux dons, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajouter votre commentaire il sera mise en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.