Publicité

POLITIQUE

Zimbabwe: les fonctionnaires acceptent une première hausse de leurs salaires

Les fonctionnaires du Zimbabwe ont accepté mercredi, après de longs mois de négociations avec le gouvernement, une première hausse importante et immédiate de leurs salaires, qui éloigne la perspective d'une grève contre la vie chère.

Crédit Photo: Tony Karumba
Crédit Photo: Tony Karumba

Le président zimbabwéen, Emmerson Mnangagwa.

L'inflation galopante qui sévit depuis plusieurs mois dans le pays a considérablement érodé le pouvoir d'achat des agents de la fonction publique, dans un pays englué dans une crise économique et financière catastrophique.

"L'accord provisoire" passé avec l'Etat prévoit un "ajustement du traitement fondé sur le coût de la vie à compter du 1er janvier 2020", a annoncé mercredi Cecilia Alexander, cheffe de la confédération syndicale des agents publics (Apex). "Nous nous sommes mis d'accord (avec le gouvernement) pour continuer les négociations", a poursuivi Mme Alexander.

Selon le quotidien gouvernemental The Herald, la hausse acceptée par son syndicat s'élève à 140%. Ces derniers mois, les fonctionnaires ont rejeté plusieurs offres de hausses salariales du gouvernement. Ils exigent que leur traitement soit indexé sur la valeur du dollar américain, afin de compenser les effets de l'hyperinflation et de la chute de la devise locale, le dollar zimbabwéen.

La crise de l'économie zimbabwéenne, récurrente depuis deux décennie, s'est aggravée récemment avec le retour des pénuries de produit de base, les pannes d'électricité et la sécheresse. L'ONU estime que la moitié des 16 millions de Zimbabwéens est aujourd'hui menacée par la famine. Depuis sa mise en place fin 2017, le régime du président Emmerson Mnangagwa, qui a succédé à Robert Mugabe, n'est pas parvenu à relancer l'économie. Il a violemment réprimé depuis plusieurs manifestations sociales.

Avec l'AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Zimbabwe: les fonctionnaires acceptent une première hausse de leurs salaires, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.