Publicité
Crédit Photo: CBS
Mise Tyson.

Mike Tyson dit fumer 40.000 dollars de cannabis par mois

«Combien on fume par mois ?», a-t-il lancé à son co-présentateur, l'ancien joueur de football américain Eben Britton. «Est-ce que c'est 40.000 par mois ? Oui c'est 40.000 dollars, 40.000 dollars par mois».

Accusé de racisme, Trump s'en prend dans un tweet acide à un pasteur noir

Donald Trump a accusé lundi le révérend Al Sharpton, figure du mouvement de défense des droits des Noirs, d'"escroc" qui "déteste les Blancs et les Policiers! ", s'exposant à de nouvelles accusations de racisme après ses attaques pendant le week-end contre un élu noir de la ville de Baltimore

USA: Donald Trump menace le vin français en rétorsion à la taxe Gafa

Donald Trump est monté au créneau vendredi contre la France et sa taxe sur les géants américains du numérique en dénonçant "la stupidité" du président Emmanuel Macron et menaçant de rétorsions le vin français, un des produits d'exportation tricolores les plus emblématiques.

Grande-Bretagne: Boris Johnson promet un Brexit le 31 octobre

Le champion des pro-Brexit Boris Johnson a promis mardi une sortie de l'Union européenne le 31 octobre, après sa victoire écrasante dans la course à Downing Street, mais il reste à savoir s'il pourra obtenir les concessions qu'il réclame de Bruxelles.

Publicité

Archives

Allemagne: Angela Merkel à nouveau prise de tremblements

La chancelière allemande Angela Merkel a de nouveau été prise de tremblements mercredi lors d'une cérémonie, troisième incident de ce type en un mois, suscitant des interrogations sur son état de santé, a constaté un photographe de l'AFP.

Les Boeing 737 MAX interdits de vol en Belgique jusque fin 2019

L'interdiction de voler des Boeing 737 MAX est prolongée jusqu'à la fin de l'année. Cette interdiction pourrait cependant être levée plus tôt (ou prolongée) mais seulement en cas de feu vert de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), prévient lundi le SPF Mobilité et Transports.

Un pétrolier iranien arraisonné à Gibraltar, Téhéran proteste

Un navire iranien soupçonné de livrer du pétrole à la Syrie, en violation des sanctions contre Damas, a été arraisonné jeudi au large du territoire britannique de Gibraltar, entraînant la convocation de l'ambassadeur britannique à Téhéran.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.