Publicité

INTERVENTION CHIRURGICALE

Arabie saoudite: le roi Salmane a subi avec succès une opération

Le roi Salmane d'Arabie saoudite, 84 ans, a subi, jeudi 23 juillet, «avec succès» une opération pour enlever sa vésicule biliaire, trois jours après avoir été admis à l'hôpital, a annoncé le cabinet royal.

Crédit Photo : IM.
Crédit Photo : IM.

Le roi Salmane d'Arabie saoudite, 84 ans, a subi, jeudi 23 juillet.

Il est rare que l'Arabie saoudite communique sur l'état de santé du monarque vieillissant qui dirige depuis 2015 le royaume, premier exportateur de pétrole brut au monde et plus grande économie du monde arabe.

Le roi Salmane est le deuxième dirigeant d'un pays arabe du Golfe à être hospitalisé. L'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah, 91 ans, s'est rendu jeudi aux Etats-Unis pour suivre des traitements médicaux. Le roi Salmane «a subi aujourd'hui (jeudi) une opération par laparoscopie pour enlever la vésicule biliaire à l'hôpital spécialisé King Faisal à Ryad», a déclaré la cabinet royal dans un communiqué diffusé par l'agence officielle SPA. Il restera en convalescence à l'hôpital pendant un certain temps après l'opération «réussie», a ajouté le communiqué.

Mercredi, le souverain saoudien a présidé par visioconférence depuis l'hôpital une réunion du Conseil des ministres. Son hospitalisation lundi pour une inflammation de la vésicule biliaire a provoqué le report d'une visite à Ryad du Premier ministre irakien Moustafa al-Kazimi.

Une politique internationale plus affirmée

Sous le règne du roi Salmane, le royaume ultraconservateur qui applique une version rigoriste de l'islam a lancé des réformes économiques pour l'après-pétrole mais a également adopté une politique étrangère plus affirmée et est entré en guerre contre les rebelles yéménites, soutenus par l'Iran, son rival régional.

L'Arabie saoudite a été confrontée à une série de controverses depuis que le fils du roi Salmane, Mohammed, a été nommé prince héritier en juin 2017, en particulier après l'assassinat en octobre 2018 du journaliste saoudien et critique du pouvoir à Ryad, Jamal Khashoggi, au consulat de son pays à Istanbul. Le prince héritier a été désigné par des responsables turcs et américains comme le commanditaire du meurtre. Ryad a affirmé qu'il avait été commis par des agents saoudiens ayant agi seuls et sans recevoir d'ordres de leurs dirigeants.

LSI AFRICA avec Al J.

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article Arabie saoudite: le roi Salmane a subi avec succès une opération, ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.