© GREENKEEPER AFRICA
Publicité

DISSOLUTION

France : le gouvernement dissout la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA)

La Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA), qualifiée d'organisation «raciste» par le ministre de l'Intérieur après des tensions à Val-de-Reuil, a été dissoute mercredi 29 septembre en conseil des ministres, a annoncé sur son compte Twitter, le ministre français Gérald Darmanin.

Selon le décret de dissolution, la LDNA «diffuse une idéologie appelant à la haine, à la discrimination et à la violence en raison de l'origine, de l'orientation sexuelle» et est «impliquée de manière récurrente dans l'organisation d'actions coup de poing isolées ou à l'occasion de manifestations commettant ou appelant à commettre des agissements violents».

Début septembre, après des «actions» violentes à Val-de-Reuil (Eure), le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait engagé sa dissolution. «J'ai décidé de lancer la procédure engageant la dissolution de la Ligue de Défense Noire Africaine. Les discours de cette structure raciste appellent à la haine et à la discrimination», avait-il indiqué. La LDNA se définit sur les réseaux sociaux comme un «mouvement révolutionnaire pour la défense des droits des Afro-descendants et des Africains». Près de 300.000 personnes sont abonnées à sa page Facebook. Son président et fondateur se présente sur son compte Twitter comme un «activiste politique, résistant Pan-Africain, combattant de la liberté, révolutionnaire».

La conclusion de plus d'un an de tensions

Plusieurs politiques, dont des membres du Rassemblement national, demandaient la dissolution de l'association, notamment depuis une manifestation organisée contre les violences policières en juin 2020 devant l'ambassade des États-Unis. Selon le ministre, «ses actions» ont causé des «troubles à l'ordre public» comme à Val-de-Reuil (Eure), où l'organisation avait appelé à manifester contre le maire socialiste de la ville, Marc-Antoine Jamet, après une semaine de tensions, ayant pour origine une rixe entre deux enfants le 5 septembre.

Gérald Darmanin avait demandé mi-septembre la dissolution de la LDNA, en argumentant que «sa ligne éditoriale est clairement anti-universaliste et en contestation directe des valeurs occidentales. Elle a diffusé plusieurs ouvrages légitimant le djihad», avait précisé l'entourage du ministre. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a qualifié cette dissolution de «mesure forte», en disant à l'issue du conseil des ministres: «Notre main ne tremble pas quand il s'agit de défendre la République face à ceux qui croient pouvoir la faire plier». Il a reproché à l'association d'avoir «tenté d'envahir la mairie de Val-de-Reuil».

 

La Ligue de Défense Noire Africaine a été dissoute ce matin en conseil des ministres, conformément aux instructions du Président de la République.
Comme le détaille le décret que j’ai présenté, ce groupement de fait appelait à la haine et à la discrimination. A lire : pic.twitter.com/ikLU4bIR5g

— Gérald DARMANIN (@GDarmanin) September 29, 2021
LSi Africa avec AFP

Commentaires

Vous souhaitez pouvoir ajouter un commentaire à l'article France : le gouvernement dissout la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA), ou faire profiter de votre expérience avec les internautes, ajoutez votre commentaire il sera mis en ligne après validation par notre équipe

Indiquer votre commentaire
Indiquer votre nom
Indiquer votre prénom
Indiquer votre adresse email (utilisateur@domaine.com)

*Champs obligatoire
Conformément à la loi informatique, aux fichiers et aux libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification relatif à toutes informations vous concernant sur simple demande à notre adresse.

Votre commentaire a bien été prise en compte, notre équipe vous envoi un mail de confirmation une fois mis en ligne.

Votre commentaire est en attente de modération. Voir votre commentaire

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.